Gabon: Blaise Wada est libre !

© L'Union/GMT

Condamné à 20 ans de réclusion par la Cour criminelle spéciale présidée par Paulette Ayo Mba épouse Akolly, pour détournement de fonds publics le 26 avril 2018 et après avoir annoncé un pourvoi en cassation, Blaise Wada est finalement acquitté et désormais libre, apprend-t-on de sources judiciaires. L’ancien coordonnateur de l’Unité de coordination des études et des travaux (Ucet) pourrait sortir dans les tout prochains jours.



La nouvelle vient de tomber. Blaise Wada est acquitté et pourrait regagner sa famille d’ici quelques jours. Présenté devant la Cour en cassation le vendredi 29 mars dernier, l’ancien coordonnateur de l’Unité de coordination des études et des travaux, a entendu le verdict de la délibération ce vendredi 12 avril à la Cour de cassation. « Nous avons assisté à la délibération aujourd’hui. Rien ne s’est passé. Donc la décision du 26 avril 2018 de la Cour criminelle spéciale portant sur sa condamnation à 20 ans de réclusion a été cassée et annulée », confie une source proche du dossier.

Cependant, des interrogations subsistent sur ce dossier de gros sous. En effet, les accusations du gouvernement des prétendus détournements ont été faites sur la base d’une loi de finances qui avait fait l’objet d’une loi de règlement qui elle, justifie que le budget a été bien exécuté. Ce qui signifie que les montants inscrits au budget avaient été justifiés et arrêtés. Dans ce cas, sur quelle base ce procès avait-il été initié et d’où sortent les fonds incriminés ?

Pour rappel, l’ancien coordonnateur de l’Unité de coordination des études et des travaux avait été reconnu coupable de faits de détournement de deniers publics dans le cadre de l’opération Mamba lancée  en 2017 avec pour objectif de réintégrer les deniers publics détournés dans les caisses de l’Etat. Blaise Wada était également sommé de rapatrier des fonds de l’étranger, de rembourser plus de 2 milliards de Fcfa au trésor public et ses biens devaient être saisis.

Laissez votre commentaire