dimanche,15 mai 2022
AccueilA La UneGabon: BLA atteint d'hémorragies périodiques et maintenu en isolement depuis 3 ans

Gabon: BLA atteint d’hémorragies périodiques et maintenu en isolement depuis 3 ans

Ecouter cet article

Condamné à 5 ans d’emprisonnement ferme, Brice Laccruche-Alihanga continue d’être traité de manière « inhumaine » à la prison centrale de Libreville où il est « isolé dans un 9 m2 ». Préoccupé par la décrépitude de son état de santé, son avocat Me Anges Kévin Nzigou caractérisée par « des évocations d’hémorragies périodiques » qu’il ne saurait prendre en charge car interdit de se rendre dans une structure hospitalière adaptée.

À l’heure où Erlyne Antonella Ndembet Damas et l’ensemble du gouvernement se font chantre du respect des droits des détenus avec une série de sorties médiatiques, il semble que cet élan humanitaire ne soit pas manifeste pour tous. C’est en filigrane ce qu’a dénoncé l’avocat au barreau du Gabon Me Anges Kévin Nzigou à propos de son client Brice Laccruche-Alihanga qu’il aurait eu la possibilité de rencontrer à l’occasion d’une visite au sein de la maison carcérale de Libreville.

« À l’occasion de la visite de l’avocat du jour à la prison centrale de Libreville, il a été triste de constater l’état fébrile de Brice Laccruche-Alihanga amaigri et affaibli par la maladie qui le terrasse depuis un moment , avec des évocations d’hémorragies périodiques », a-t-il indiqué dans un communiqué de presse daté du mercredi 20 avril 2022. Une situation assez déplorable que traverse l’ancien Directeur de cabinet d’Ali Bongo Ondimba récemment condamné à 5 ans d’emprisonnement pour avoir menti sur l’identité de son vrai géniteur.

Et ce, d’autant plus que Brice Laccruche-Alihanga serait délaissé par les autorités publiques.« Aucun examen ne lui a administré pour avoir avec certitude, ce qui l’affecte, à titre préventif l’infirmerie de la prison lui inflige un traitement contre le paludisme », a fustigé Me Anges Kévin Nzigou. Il en est de même pour son frère cadet Grégory Laccruche-Alihanga dont la « vue baisse de jour en jour ».Toute chose qui découlerait des conditions « d’isolement » dans une cellule de 9m2 avec pour effets « des séquelles psychiatriques ». Occasion pour l’avocat de prendre à témoin l’opinion nationale et internationale sur l’état de santé de son client qui pourrait en succomber si rien n’est fait.

Lyonnel Mbeng Essone
Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Global Media Time Gif
Enami Shop