mercredi,15 septembre 2021
AccueilA La UneGabon: Bilie-By-Nze se rêve-t-il khalife à la place du khalife Ossouka Raponda?

Gabon: Bilie-By-Nze se rêve-t-il khalife à la place du khalife Ossouka Raponda?

Ecouter cet article

Si dans l’opinion, les ambitions de l’actuel ministre de l’Energie et des Ressources hydrauliques Alain Claude Bilie-By-Nze ne sont plus qu’un secret de polichinelle, ces dernières semaines auront été édifiantes sur sa posture. En effet, selon le site Gabonclic ces dernières semaines, l’homme du canton Ntang Louli dans la province de l’Ogooué-Ivindo ferait feu de tout bois sur les réseaux sociaux « pour attirer l’attention sur lui », avec comme désir inavoué semblet-il de ravir le fauteuil de l’actuel Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda. 

Si depuis lors, il s’est ravisé en indiquant que « des interprétations erronées ont voulu présenter mon précédent tweet comme une interpellation publique au Président », l’opinion reste convaincue que ces sorties tous azimuts de l’ancien porte parole de la présidence de la République avaient pour but de d’attirer un tant soit peu les projecteurs sur lui. Il faut dire que le membre du gouvernement s’était montré très prolixe sur son compte Twitter. 

Dans un contexte marqué par des grands chamboulements au sein du paysage politique gabonais, notamment depuis le ralliement à la pelle de plusieurs acteurs politiques de l’opposition. Le dernier en date, celle de l’ancien Premier ministre Jean Eyeghe Ndong, aura semble-t-il « écoeuré » l’homme fort du canton Ntang Louli. « Il y a de la clameur dans le ciel, écrit-il sur son compte twitter, lorsqu’un enfant revient dans la maison du Père. Saluons donc le retour de toutes ces personnalités, mais n’oublions pas de lire ou de relire le Cheval de Troie », a-t-on pu lire dans un tweet largement relayé sur les réseaux sociaux. 

Une sortie tonitruante qui selon de nombreux observateurs ne serait ni plus ni moins qu’une interpellation vis-à-vis du « distingué camarade, président du parti, par ailleurs chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba auquel il recommande la lecture d’un mythe grec qu’il ne connaît pas manifestement », souligne Gabonclic. Si dans l’opinion, il se susurre une volonté de « Billy The Kid » de se porter candidat à la prochaine élection présidentielle, certains acteurs de la vie politique gabonaise y voient un appel du pied pour ravir la place d’Ossouka Raponda. Il faut dire que l’actuel ministre de l’Energie et des Ressources hydrauliques lorgnerait depuis des années ce poste et le bilan pour le moins médiocre de l’actuel chef du gouvernement milite très peu au maintien de cette dernière. Une situation qui arrangerait bien les affaires d’Alain Claude Bilie-By-Nze.  

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Enami Shop