Gabon: Bilie-By-Nze en VRP du processus de réformes de la CEEAC

Gabon Gabonmediatime Alain Claude Bilie By Nze
Alain Claude Bilie-By-Nze saluant le président Rwandais Paul Kagamé © D.R.

Le ministre des Affaires étrangères Alain Claude Billie-By-Nze a porté un message d’Ali Bongo Ondimba à son homologue Paul Kagamé, le  9 septembre 2019 à Kigali. Une étape qui intervient dans le cadre d’une tournée sous-régionale qui a débuté en Angola, en passant par le Cameroun et la Guinée-équatoriale, au cours de laquelle le chef de la diplomatie gabonaise a présenté le processus de matérialisation des réformes en cours actuellement à la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC).

En voyage à Kigali au Rwanda cette semaine, le ministre des Affaires étrangères Alain Claude Billie-By-Nze a été l’hôte du président rwandais Paul kagamé. Le chef de la diplomatie gabonaise, accompagné du secrétaire général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) Ahmad Allam-Mi, était porteur d’un message d’Ali Bongo Ondimba pour son homologue rwandais au sujet du processus de matérialisation des réformes en cours actuellement dans la sous-région.

Le passage du ministre des Affaires étrangères dans la capitale rwandaise est tout un symbole. En effet, c’est dans cette ville, nous rappelle le quotidien national, qu’une quarantaine de présidents et chefs de gouvernement africains avaient ratifié, le 21 mars 2018, l’Accord matérialisant la création de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlec). 

La création de la Zlec est entrée en vigueur officiellement en mai 2019 à Niamey, au Niger. Cette zone est censée constituer un levier important de l’intégration des économies du continent, tout en favorisant le commerce intra-africain et la réalisation d’un développement durable.

Le président Paul Kagamé s’est montré très intéressé par la volonté de réformer profondément cette organisation sous-régionale. Car il faut le rappeler, la CEEAC est considérée par de nombreux observateurs comme étant la moins dynamique des sous-régions du continent, surtout en matière d’intégration, de construction d’infrastructures interconnectées, de libre circulation des biens et des personnes, etc.

Le chef de la diplomatie gabonaise Alain Claude Billie-By-Nze n’a pas manqué de saluer l’engagement du président rwandais et de son peuple faveur de l’intégration continentale et régionale. Par la même occasion, il a souligné l’excellence des rapports et relations que Paul Kagame entretient avec Ali Bongo Ondimba, par ailleurs président en exercice de la CEEAC.

Laissez votre commentaire