Gabon: «Bilie-By-Nze a instruit la Fegafoot de rendre officielle la composition du staff technique»

Pierre Alain Mounguengui, Président de la Fegafoot © GMT

Après la bombe lâchée par Pierre Emerick Aubameyang ce vendredi 21 septembre 2018 après midi sur son compte Instagram, où il affirmait que la fédération n’avait pas eu « l’accord de son Papa », cette dernière a tenue à apporter des éclaircissements. Ainsi, c’est via un communiqué que la Fegafoot a apporté quelques précisions sur cette affaire.

Les déclarations fracassantes du capitaine des Panthères du Gabon Pierre Emerick Aubameyang ont mis le monde du football gabonais en émoi. En indiquant à travers des post incendiaires sur Instagram que la fédération n’avait pas eu « l’accord de son papa » avant de l’annoncer au « monde entier », il a obligé l’organisation à réagir.

A travers un communiqué publié ce vendredi soir, la Fegafoot a apporté quelques précisions, elle a d’abord souligné avoir « mené des consultations avec tous les entraîneurs locaux susceptibles de constituer  le collège souhaité ». Elle a ensuite confirmé les propos de PEA, en indiquant que Aubame Yaya « se trouvant à Londres pour des raisons de santé », a effectivement souhaité « donner sa réponse définitive jeudi après-midi au Président de la Fegafoot ».

La Fédération Gabonaise de Football a par la suite indiqué que c’est Alain Claude Bilie-By-Nze ministre en charge des Sports, qui « face à l’urgence, a instruit la Fegafoot de rendre officielle la composition du staff technique  mercredi soir ». En « prenant l’opinion nationale à témoin », elle a conclu en indiquant, qu’elle ne saurait « accepter d’assumer cette situation ».

En faisant preuve d’un peu plus d’humilité et de professionnalisme, cette « situation » a une fois encore jeté le discrédit sur la fédération, la tutelle, mais aussi et surtout, sur l’équipe nationale. C’est donc un énième couac qui vient confirmer ce que pensent certains, à savoir, que l’amateurisme dirige notre football.

Laissez votre commentaire