Gabon: bientôt 200 milliards de la Banque mondiale pour renflouer les caisses

© D.R

Après avoir reçu un peu moins de 60 milliards de Fcfa du Fonds monétaire international (FMI) dans le cadre de la troisième revue du mécanisme élargi de crédit (MEDC), le Gabon s’apprête à recevoir une autre enveloppe beaucoup plus conséquente. Ainsi, c’est la Banque mondiale, un autre partenaire bilatéral du pays, qui s’apprête à débloquer la coquette somme de 118 milliards de Fcfa.

« L’accord du FMI atteste de la crédibilité de notre pays. Ce qui, au demeurant, permettra au Gabon d’aller plus sereinement sur les marchés financiers capter d’autres financements plus importants ». Ces mots du ministre d’Etat en charge du Budget et des Comptes publics Jean Fidèle Otandault, traduisent à la fois le besoin de financement du Gabon, mais aussi l’espoir des autorités.

En effet, après avoir obtenu récemment une enveloppe de près de 60 milliards de Fcfa du FMI, le Gabon, dont la situation économique oscille entre le bon et le moins bon, s’apprête à recevoir 200 millions de dollars (118 milliards de Fcfa) de la BM. Cette enveloppe s’inscrit dans le cadre du Plan de relance de l’économie (PRE) initié en 2017 par les autorités.

Si les bailleurs de fonds ont posé des conditions quant au décaissement de ces fonds, en insistant sur la mise en place de plus de réformes, leur approbation demeure un signe encourageant. Par ailleurs, comme l’a rappelé Jean Fidèle Otandault « l’accord conclu avec le FMI nous ouvre les portes d’autres financements, devant nous servir à financer notre ambitieux programme de relance économique ».

Laissez votre commentaire