Gabon: Bertrand Zibi sera-t-il enfin fixé sur son sort ce mercredi 19 juin?

Bertand Zibi Abeghe © D.R.

Renvoyé à deux reprises, le procès de l’ancien député Bertrand Zibi Abeghe contre le ministère public devrait enfin connaître son dénouement final ce mercredi 19 juin 2019 au palais de justice de Libreville. Détenu depuis septembre 2016 à la prison centrale de Libreville, celui que l’on appelle «Nyamoro» est accusé de torture physique, nonassistance à personne en danger et association de malfaiteurs.

GABON LIBREVILLE

Poursuivi par le ministère public de plusieurs chefs d’accusation, l’ancien député Bertand Zibi Abeghe sera à nouveau appelé à la barre ce 19 juin 2019. Un soulagement donc pour sa famille et ses proches qui ont ces derniers mois assisté impuissants à plusieurs renvois. Si ces derniers semblaient motivés, l’opinion publique demeure sceptique quant aux allégations du tribunal.

Toujours est-il que le combat est relancé de plus bel pour les avocats des deux parties. Rappelons que Me Jean-Paul Moumbembé avait annoncé les couleurs . « La maison d’arrêt n’est pas le lieu d’habitation de Bertrand Zibi Abeghe. Il a le moral et il finira par sortir. Il s’est agi pour nous de démontrer que l’instruction a été viciée sur la forme et cela est susceptible de nullité. Nous la demandons et immédiatement notre client sortira », avait-il déclaré.

Pour sa part l’avocat représentant le plaignant et le ministère public, Me Bongo Mavoungou, s’est montré focalisé sur l’issue du procès en respect de la loi. « Nous serons présents le 19 juin dans ce tribunal pour faire jaillir la vérité et rien que la vérité », a-t-il indiqué.

Une posture qui étonne quand on sait que « Onus probandi incumbit actori » littéralement « La charge de la preuve incombe à celui qui allègue ». Autrement dit, il reviendra au ministère public de prouver que Sieur Zibi est bien coupable. Notons que les charges criminelles ont été levées.

Laissez votre commentaire