jeudi,9 décembre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: baisse du prix du baril, de la production et des recettes,...

Gabon: baisse du prix du baril, de la production et des recettes, le secteur pétrolier dans la tourmente

Ecouter cet article

En promulguant fin juillet 2019, son nouveau code des hydrocarbures jugé plus attractif pour les entreprises avec, en contrepartie, une baisse des bénéfices pour l’État, l’exécutif s’attendait à un net regain d’activités dans ce secteur qui avait amorcé sa phase descendante. C’était sans compter sur la pandémie de Covid-19 et ses soubresauts, qui ont contraint l’ensemble des opérateurs du secteur à revoir leurs stratégies notamment en réduisant leurs investissements.

Crise sociale, crise économique, crise pétrolière, crise de l’emploi. En quelques mois, la Covid-19 a profondément bouleversé les perspectives mondiales, régionales et nationales notamment dans les secteurs clés. C’est notamment le cas pour le secteur pétrolier gabonais, qui, en dépit de la promulgation du nouveau code des hydrocarbures en République gabonaise, affiche un visage maussade tout en créant un climat économique délétère. 

LIRE AUSSI : Gabon: le nouveau Code des Hydrocarbures enfin promulgué 

En effet, dans un contexte fortement marqué par une crise sans précédent, qui il y a quelques semaines avait atteint son paroxysme à travers la vente pour 0 dollar du baril de pétrole américain, le secteur pétrolier affiche aujourd’hui ses faiblesses. Dans un village planétaire où la Chine apparaît à la fois comme le premier client et le premier fournisseur, ce secteur a été le premier à subir les affres de la crise sanitaire actuelle. 

LIRE AUSSI : Gabon: chiffre d’affaires, bénéfices et production en baisse pour Total au premier trimestre 

Ainsi, au Gabon, alors que l’année 2019 avait été marquée par un raffermissement de l’activité, après une baisse sur plusieurs années successives, la production nationale devrait fortement chuter. Des premiers indices sont apparus il y a quelques jours lorsque la filiale locale du groupe Français Total a annoncé ses chiffres au premier trimestre faisant apparaître une baisse de près de 20% de sa production et plus de 30% de son chiffre d’affaires.

LIRE AUSSI : Gabon : vers une nouvelle crise de l’emploi dans le secteur pétrolier 
Établie à 10,901 millions de tonnes en 2019 contre 9,647 millions de tonnes en 2018, la production nationale de pétrole brut devrait donc en 2020 connaître un repli significatif entraînant des pertes chiffrées en milliards de FCFA au regard de la chute de moitié du prix moyen du Brent (64,17 dollars le baril en 2019). Une triple peine (en considérant la crise de l’emploi à venir) pour un pays qui s’appuyant sur son nouveau code des hydrocarbures, entendait booster son économie.

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop