mardi,6 décembre 2022
AccueilA La UneGabon: Ayo Mavioga traite ses détracteurs du BDC de «vagabonds politiques»

Gabon: Ayo Mavioga traite ses détracteurs du BDC de «vagabonds politiques»

Ecouter cet article

Sa rencontre avec le secrétaire général du Parti democratique gabonais (PDG), le jeudi 10 février dernier, lui avait valu des foudres de la part des compagnons de son défunt mari Guy Christian Mavioga, fondateur du Bloc démocratique chretien (BDC), parti politique de  la majorité présidentielle. Ceux-ci l’accusent de vouloir s’accaparer du parti, en faisant fie des statuts et règlement, alors qu’elle n’est que militante de base. En réponse, Anna Claudine Ayo Mavioga rappelle sur la base des mêmes statuts qu’en cas de vacance du secrétariat général exécutif, elle assurerait statutairement la direction du parti.

Anna Claudine Ayo  Mavioga n’a pas tardé à réagir à la sortie, le mardi 15 février dernier, des membres du Bloc démocratique chretien, à savoir Dieudonné Lebongo, l’un des co-fondateurs dudit parti et secrétaire national à la justice, aux côtés des secrétaires nationaux en charge des relations extérieures Biyambou Pendy et la jeunesse et au sport et porte-parole du BDC Fortuné Mfoubou Mbaki, pour lui interdire publiquement de s’exprimer au nom du BDC, encore moins de le représenter dans une quelconque rencontre politique. 

C’est en qualifiant d’emblée ses détracteurs pourtant membres du bureau directeur du BDC d’opportunistes et de profito-situationnistes qu’Anna Claudine Ayo  Mavioga a annoncé  la mise en branle par elle, de poursuites judiciaires à leur encontre. « Lors du congrès de 2012, il avait été adopté qu’en cas de vacance du secrétariat général exécutif, j’assurerai statutairement la direction du parti. Les textes sont clairs à ce sujet », a-t-elle rappelé.

La veuve Mavioga n’a pas manqué de préciser que Dieudonné Lebongo, pourtant membre fondateur du Bloc démocratique chrétien et ses camarades Biyambou Pendy et Fortuné Mfoubou Mbaki notamment ont un objectif derrière la tête, celui de faire main basse sur le parti présidé par son défunt mari, pour tenter de le vendre au plus offrant. 
Leur déniant tour à tour la qualité de cofondateur du BDC, Anna Claudine Ayo  Mavioga dit détenir le récépissé de création de cette formation politique sur laquelle il n’y figure que le nom de son défunt mari. « Ce sont des vagabonds politiques tout simplement. Il disent partout qu’ils sont co fondateurs du parti, or il n’en est rien. J’ai le récépissé du ministère de l’intérieur. Guy Christian Mavioga est le seul et unique fondateur du Bloc démocratique chrétien (BDC) », a-t-elle déclaré.

Henriette Lembet
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x