lundi,23 novembre 2020
More
    Accueil A La Une Gabon: Les avocats d’Amiang Washington interpellent Mboumbou Miyakou sur la libération...

    Gabon: Les avocats d’Amiang Washington interpellent Mboumbou Miyakou sur la libération de leur client

    C’est à la faveur  d’une conférence de presse organisée ce vendredi 05 juillet 2019 par Maîtres Jean-Paul Moubembe et Ange Kevin Nzigou au Cabinet Kalmie-Avocats Associés sis à la Sablière que les deux avocats ont demandé la libération de leur client  Landry Amiang Washington. Selon les conseils de ce dernier, il serait détenu arbitrairement à la prison centrale de Libreville depuis le 5 juin 2019 sur la base d’un appel formulé par le Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance.

    Au cours de cette conférence de presse, les avocats de Landry Amiang Washington ont tenu à rappeler les circonstances de son arrestation et de sa détention. Poursuivi pour escroquerie, incitation à la révolte contre l’autorité de l’Etat et outrage au chef de l’Etat, l’activiste gabonais est détenu depuis bientôt trois ans à la prison centrale de Libreville.

    Jugé le 05 avril 2019, il a été condamné à 3 ans de prison ferme dont 4 mois avec sursis, soit 32 mois. Selon Maître Ange Kevin Nzigou, son client aurait  purgé la totalité de sa peine depuis le 16 avril 2019.Ce qui sous entend qu’à cette date, il aurait dû recouvrer la liberté. Or le Procureur de la République aurait interjeté appel contre ce jugement, raison pour laquelle Landry Amiang a été maintenu en prison en attendant que la Cour d’appel se prononce à nouveau sur son cas, ce, dans un délai de 2 mois. 

    Sauf que selon ses avocats, cette période ayant été largement dépassée, le prévenu n’ayant toujours pas été jugé, il devrait automatiquement recouvrer la liberté d’office sur le fondement de l’article 387 du Code de procédure pénale gabonais. C’est dans cette droite ligne que les deux avocats sont montés au créneau pour dénoncer cette détention qui devient arbitraire le 05 juin dernier, soit deux mois après l’appel formulé par le Procureur de la République.

    Comme le rappellent ses avocats il s’agit là encore d’une détention préventive arbitraire pour laquelle ils lancent un appel à l’opinion nationale comme internationale afin de la dénoncer.  Aussi ont-ils tenu à interpeller le ministre de l’Intérieur, de la Justice, Garde des Sceaux Edgard Anicet Mboumbou Miyakou ainsi que le Procureur de la République sur le respect du Code de procédure pénale.

    « Le but de cette conférence de presse était d’annoncer à l’opinion que depuis à peu près un mois, donc depuis le 06 juin 2019, Landry Amiang Washington est en détention arbitraire au vue et au su des autorités judiciaires du pays. Nous avons saisi le ministère public pour qu’il soit remis en liberté d’office mais jusqu’à présent personne ne répond. D’où notre interpellation à l’endroit du Garde des Sceaux qui est le garant des libertés individuelles mais aussi le supérieur hiérarchique du Procureur de la République pour que le droit soit appliqué », a indiqué Me Ange Kevin Nzigou.

    Sabine Kassa 

    Laissez votre commentaire

    Gabon Media Timehttp://gabonmediatime.com
    Gabon Media Time est un site d'actualité dont le slogan est " A l'heure de l'info". Nous entendons réinventer l'actualité en ligne gabonaise et sous régionale.
    Global Media Time Gif 2px
    Bestheinfusion