mardi,20 octobre 2020
Accueil Derniers articles Gabon: avec la rentrée, bonjour les violences en milieu scolaire

Gabon: avec la rentrée, bonjour les violences en milieu scolaire

Le mercredi 09 octobre dernier à Libreville, le ministre délégué auprès du ministre de l’Education nationale, chargé de la formation civique, Yolande Nyonda a procédé à l’ouverture d’un atelier relatif aux actes de violence en milieu scolaire. Une rencontre qui intervient dans un contexte de rentrée scolaire très souvent synonyme de recrudescence de ce phénomène qui peine à être résolu par le gouvernement. 

Depuis le 30 septembre 2019, les élèves des différents établissements scolaires primaires et secondaires du Gabon reprennent petit à petit le chemin des salles de classe. Seulement, ce lieu d’apprentissage sacré qu’était l’école, semble devenir le théâtre des scènes de violence sans précédent depuis plusieurs années. Ce phénomène qui ne cesse de prendre de l’ampleur apparaît désormais comme une préoccupation majeure des acteurs du système éducatif gabonais. 

C’est dans l’optique d’apporter des solutions à ce phénomène qui se pérennise au fil des années que le ministre délégué à l’Education Nationale Yolande Nyonda a tenu à rencontrer les experts du secteur  pour faire un état des lieux de la situation. Sollicité pour faire l’état des lieux du phénomène, le consultant en violence en milieu scolaire, Mimche Honoré a, au cours de cette séance de travail, présenté son rapport.

L’Etude faite sur l’état des lieux présente la typologie des actes de violence, leurs conséquences à la fois sur les enseignants, élèves et le personnel du système éducatif . « De manière générale, les violences verbales et psychologiques sont beaucoup importantes au Gabon. Pratiquement 8 sur 10 ont déclaré les avoir subies. Mais ce qui est beaucoup plus fondamental, c’est l’ampleur des violences sexuelles..», précise le consultant, dont les propos ont été recueillis par le quotidien L’Union

Face à ce constat, les experts ont fait des propositions allant dans le sens de la résolution du problème. Pour ces derniers, entre autres résolutions, « il est important de fournir des efforts en termes d’amélioration du cadre juridique et institutionnel, du renforcement du dispositif déjà existant, mais qui mérite d’être revu ». Mais, la question qui se pose ici est celle de savoir si, les conclusions de cet atelier aideront véritablement à éradiquer ce phénomène dont les conséquences sont de plus en désastreuses.

Les plus hautes autorités de l’Etat sont donc appelées  à prendre des mesures plus concrètes, mener des actions fortes dans les lycées et collèges pour éviter que ce phénomène fasse d’autres victimes au cours de cette année scolaire. Il serait donc envisageable entre autres, de renforcer, aux abords des établissements scolaires, la sécurité qui doit être une priorité car le plus souvent, la majorité des jeunes impliqués dans ces actes de violence ont soit consommé de l’alcool, soit des drogues tels que les cobolos . 

Autres solutions qui pourraient être envisagées la multiplication des fouilles à l’entrée des établissements, la mise en place de campagnes de sensibilisation sur les violences en milieu scolaire auprès des premiers concernés et surtout le renforcement des capacités des personnels enseignant et administratif des différents établissement du pays. 

Laissez votre commentaire

Gabon Media Timehttp://gabonmediatime.com
Gabon Media Time est un site d'actualité dont le slogan est " A l'heure de l'info". Nous entendons réinventer l'actualité en ligne gabonaise et sous régionale.
Global Media Time Gif 2px
Street 103 Gabon Gmt