Gabon: augmentation du prix de l’électricité

© SEEG

Le Projet de loi de finances 2019 contient un grand nombre de nouveautés en ce qui concerne notamment les taxes sur le revenu des personnes physiques. Ainsi, le gouvernement a décidé de l’augmentation du prix de l’électricité, en créant une nouvelle contribution pour les ordures ménagères de 7%, dont seront redevables toute personne disposant d’un contrat d’abonnement d’électricité.

Contenant un panel de nouveauté, le PLFI 2019 qui va être transmis par le gouvernement au parlement, suscite déjà quelques tensions. Ainsi, en plus de contenir une taxe sur les opérations de dépôt, retrait, paiement, transfert d’argent effectuées par le biais d’un téléphone mobile, le PLFI 2019 marque également la hausse du prix de l’électricité.

En effet, le gouvernement a décidé de l’augmentation du prix de l’électricité en créant une nouvelle contribution pour les ordures ménagères de 7%. Cette taxe sera imposable à « toutes les personnes physiques ou morales disposant d’un contrat d’abonnement d’électricité », et sera prélevée directement par la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG).

Ce nouvel impôt qui vient se greffer à la taxe sur la valeur ajoutée (10%) et à la contribution spéciale de solidarité (1%), porte les prélèvements effectués par l’État sur les factures  d’électricité à 18%. Cette nouvelle taxe imposée par le gouvernement aura donc une réelle incidence pour les ménages, quant on sait que la SEEG a déjà procédé à l’augmentation du prix moyen du Kwh.

Laissez votre commentaire