mercredi,22 septembre 2021
AccueilA La UneGabon: attendu sur la collecte des ordures, Eugène Mba en opération de...

Gabon: attendu sur la collecte des ordures, Eugène Mba en opération de communication

Ecouter cet article

Véritable volonté de faire bouger les lignes ou simple jet de poudre de perlimpinpin du maire de Libreville concernant la gestion des ordures ménagères?  C’est la question qui taraude les esprits depuis le lancement par Eugène Mba de la tournée inter-arrondissements en vue d’identifier les points noirs dans la collecte des ordures ménagères dans la capitale. Une descente qui ne manque pas de susciter des interrogations tant la problématique de la gestion des déchets constitue une épine sous le pied des pouvoirs publics. 

En effet, durant plusieurs jours l’édile de Libreville, a tenu  à s’assurer de la qualité du travail et du matériel d’exploitation utilisé par les sociétés adjudicataires chargées de la gestion des ordures ménagères. Ainsi, de Plaine Orety, à Alibandeng en passant par Derrière la Prison, Nkembo, Cocotiers et Avea le constat était sans appel.

Eugène MBA a pu se rendre compte de la gravité de l’urgence sanitaire et environnementale qui prévaut dans la capitale, notamment à la décharge de Mindoubé et au quartier Alibadeng  trois manguiers. Ces deux sites qui selon la mairie de Libreville constituent « des bombes écologiques à ciel ouvert » laissent courir des risques sur la santé publique. Toute chose qui nécessite des décisions courageuses pour venir à bout de cette problématique qui n’a que trop duré.

Pour de nombreux observateurs, il est à craindre que cette sortie du maire de Libreville ne constitue qu’un énième coup d’épée dans l’eau comme ses prédécesseurs l’avaient fait en leur temps. Il faut dire qu’en dépit d’un montant de 5,6 milliards de FCFA au titre de « la contribution pour les ordures ménagères », d’une « subvention de l’Etat » d’un peu plus de 2,9 milliards de FCFA en 2019, et donc d’un budget de « précollecte des ordures ménagères » passé de 58,8 millions en 2018 à 1,177 milliard de FCFA en 2019, Libreville affiche un visage peu reluisant, voire déplorable.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Enami Shop