mardi,24 novembre 2020
Accueil A La Une Gabon: Asperbras veut accompagner le gouvernement dans les projets «l’eau et la...

Gabon: Asperbras veut accompagner le gouvernement dans les projets «l’eau et la santé pour tous»

La problématique de l’eau potable est très préoccupante et récurrente au Gabon. C’est dans le cadre de la recherche des solutions à ce phénomène incompréhensible, dans un pays à la pluviométrie intense et ayant de nombreux cours d’eau, que le chef du gouvernement Julien Nkoghe Bekale a reçu une délégation d’hommes d’affaires brésilien conduite par Francisco Colnaghi le 6 mai 2019. Au cours de cet échange, les représentants du groupe Asperbras ont exprimé leur désir de venir en aide au gouvernement dans ses projets visant l’amélioration de l’offre en matière d’eau potable et santé publique.

C’est au cours d’une rencontre à l’immeuble du 2-Décembre le 6 mai dernier que le Premier ministre a reçu une délégation d’hommes d’affaires brésiliens. Conduite par Francisco Colnaghi, la délégation du groupe Asperbras ont émis le souhait d’apporter leur aide au gouvernement gabonais dans les projets « l’eau et la santé pour tous », relève le quotidien L’Union. Au demeurant, ces projets gouvernementaux ont pour objectif d’améliorer l’offre en eau potable et en matière de soins de santé dans tout le pays.

L’ambition du groupe brésilien lors de cette visite est de proposer une aide à l’Etat gabonais dans le cadre d’un partenariat public/privé. Ce soutien global pourrait servir le gouvernement dans la réalisation de ses projets industriels en faveur du bien-être des populations gabonaises. Ainsi, sur le plan de la santé, cela concernera un appui à la construction des hôpitaux modernes, tandis que dans le secteur de l’eau potable il sera question de procéder à des forages et autres puits, précise le quotidien. Le groupe s’intéresserait également au secteur minier.

Face à cette proposition d’accompagnement de l’opérateur économique brésilien, le chef du gouvernement s’est félicité de cette initiative, avant de préciser qu’elle s’inscrivait dans la vision du président de la République Ali Bongo Ondimba. Aussi, rentre-t-elle dans l’ambition du chef de l’Etat d’améliorer davantage les conditions de vie de ses compatriotes, dans le cadre du développement des partenariats public-privé, souligne L’Union.

Cependant, si ce soutien du groupe Asperbras est à louer, il faudra tout de même s’interroger sur le devenir des contrats précédents. En effet, le 26 octobre 2018, Gabon Power Company avait annoncé avoir signé plusieurs contrats de concession pour l’amélioration de la production d’eau et d’électricité dans le pays sur les trois prochaines années, notamment celui du groupe français Meridiam, portant sur le développement de la centrale hydroélectrique de Kinguélé Aval. Où en sont ces dossiers ?

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion