Gabon: Arsène Edouard Nkoghe récompense les bacheliers RV 5.2

Gabon Gabonmediatime 13 (29)
Une vue des bacheliers récompensés par le député Arsène Nkoghe © D.R.

Ce samedi 20 juillet, les bacheliers admis d’office à la session du baccalauréat 2019 ayant Bénéficié de cours de soutien et de mise à niveau  initiés par le député du 2ème siège du 5ème arrondissement de Libreville Arsène Nkoghe ont été récompensés selon la promesse qui leur avait été faite par ce dernier. C’est donc à l’occasion d’une cérémonie organisée en leur honneur au domicile de l’élu à Malibé qu’ils ont reçu leurs récompenses par ordre de mérite.



Cette cérémonie de récompense fait suite à la campagne de cours de soutien et de mise à niveau lancée en mai dernier par le Député issu du Rassemblement pour la restauration des valeurs (RV). A cet effet, trois cent élèves de différents établissements de la capitale ont  répondu à l’appel du Ministre délégué auprès du ministre d’Etat, ministre de l’intérieur, de la Justice, Garde des Sceaux. Ce dernier a voulu à travers cette initiative, renforcer les acquis des élèves en mathématiques, philosophie, économie, et sciences physiques.

Ainsi sur 304 inscrits, il y a eu 106 admis dont 25 admis d’office contre 81 admis au second tour. Soit un pourcentage de 32,22 %. De quoi ravir l’initiateur qui à cette occasion a tenu à récompenser les efforts de ses jeunes compatriotes. Promesse réalisée car une aide financière a été offerte à chacun d’entre eux.

C’est donc réunis autour d’un repas que le corps enseignant, les élèves, l’honorable député et ses proches ont célébré les bacheliers admis d’office. Avant d’ouvrir les hostilités, Arsène Nkoghe Nze à travers son discours a réitéré ses chaleureuses félicitations et encouragements à l’endroit des bacheliers. 

Il n’a par ailleurs pas manqué de prodiguer de sages conseils à ces futurs étudiants en insistant notamment sur l’importance de leur orientation vers les «filières techniques et professionnelles». Celui qui se fait appeler le «Work», s’est par la suite vu offrir en guise de remerciement un tableau à son effigie.

Sabine Kassa

Laissez votre commentaire