Gabon: Arnauld Engandji réaffirme son soutien à Ali Bongo

Arnauld Calixte Engandji Alandji Gabon Gabonmediatime
Arnauld Calixte Engandji Alandji © D.R.

Après son départ du gouvernement le week-end écoulé, Arnauld Calixte Engandji Alandji s’est fendu d’un message en français et en anglais sur son compte twitter. A travers ce tweet de quelques lignes, l’ancien ministre des Travaux publics réitère son attachement indéfectible et sa fidélité au Président de la République Ali Bongo Ondimba tout en restant silencieux sur les véritables raisons de de sa sortie de l’équipe gouvernementale. 

Le réaménagement du gouvernement Nkoghe Bekale II intervenu le vendredi 4 octobre dernier n’a semble-t-il pas été du goût du désormais ex-ministre de la Décentralisation, de la cohésion et du développement des territoires. Le lendemain de l’annonce de la composition de la nouvelle équipe, des bruits de couloir et des rumeurs laissaient entendre qu’Arnauld Calixte Engandji Alandji avait claqué la porte du gouvernement

Lire aussi : Gabon: Mathias Otounga plan B de Nkoghe Bekale après le départ d’Arnauld Engandji du gouvernement 

C’est finalement en début de soirée ce dimanche 6 octobre 2019, que le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale est venu taire ces rumeurs en remplaçant le membre de son gouvernement démissionnaire par Mathias Otounga Ossibadjouo, député du premier siège de la Sebe Brikolo et ancien ministre des départements de la Défense, du Budget, des Transports et du Sport. 

Après ce changement intervenu curieusement un dimanche soir, le ministre sortant s’est exprimé à son tour sur son compte Twitter. « Ce fut un honneur et une fierté. As you stand royal and strong in the storms of life I will always be by your side. Ready for service and reporting for duty. Profond Respect et entier dévouement », a-t-il écrit. Traduction : « Tant que tu seras grand seigneur et fort, malgré les épreuves de la vie, je me tiendrai à tes côtés.  Prêt pour le service et disposé à rendre compte de mon travail ».

Ce tweet sonne comme une réponse à tout ceux qui pensaient que le départ d’Arnauld Calixte Engandji Alandji du gouvernement est un acte de rébellion à l’encontre du président de la République, auteur du décret portant réorganisation du gouvernement de Julien Nkoghe Bekale. 

Laissez votre commentaire