Gabon: Arnauld Engandji invite l’ONEP et Total à une concertation à Libreville

Arnauld Engandji, le ministre du Travail © GMT

Très actif depuis sa nomination en tant que ministre du Travail et de l’Emploi, Arnauld Engandji doit faire face à un conflit entre Total Gabon et l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP). Ainsi, face à cette situation délicate ce dernier a adressé une correspondance aux deux parties en vue de poursuivre les négociations à  cabinet à Libreville.

Suite à la cession d’une partie de ses actifs à Perenco courant 2017, Total Gabon a entrepris une réorganisation stratégique pour faire face à certains impératifs. Ainsi, la major pétrolière a mis en place un nouveau système de rémunération en plus d’une nouvelle entité juridique. Deux changements visiblement pas du goût de ses employés, qui ont dès lors menacé de paralyser ses activités.

C’est donc en vue de trouver une solution à ce conflit, qu’Arnauld Engandji a entrepris une médiation dans le but de sortir les deux parties de cette impasse. Invitant les représentants de l’ONEP et de Total Gabon à se rendre à Libreville à son cabinet pour une réunion en vue d’une conciliation. Le ministre espère trouver une solution à ce conflit qui pourrait coûter très cher à la société.

A noter que les négociations entre les deux parties ont été ouvertes le 29 juin dernier à Port-Gentil, et n’ont jusque là pas été concluantes, les employés exigeant plus d’explications et de transparence avant d’adhérer aux différentes propositions de la direction générale.

Laissez votre commentaire