Gabon: Arnauld Engandji aurait claqué la porte du gouvernement

Gabon Gabonmediatime Arnauld Engandji
Arnauld Engandji Alandji arborant le gilet orange des agents du ministère des Travaux publiques © D.R.

Nommé ministre de la Décentralisation, de la cohésion et du développement des territoires à l’issue du réaménagement du gouvernement Julien Nkoghe Bekale II, intervenu ce vendredi 4 octobre 2019, Arnauld Calixte Engandji Alandji aurait démissionné. L’information fait le tour des forums des ressortissants d’Okondja et du département de la Sebe Brikolo depuis ce matin. 


Plusieurs proches du député du 2ème siège du département de la Sebe Brikolo, Arnauld Calixte Engandji Alandji, affirment qu’il aurait claqué la porte du deuxième gouvernement de Julien Nkoghe Bekale au sein duquel il occupait le portefeuille de l’Equipement, des Infrastructures et des Travaux publics, jusqu’au réaménagement qui a été effectué hier « par décret du président sur proposition du Premier ministre chef du gouvernement ». 

Cet énième changement de portefeuille ministériel qui intervient pour la 4ème fois en moins de deux ans n’aurait pas été du goût de cet ingénieur pure produit de Shell Gabon. Ancien président de la toute puissante Organisation nationale des employés du pétrole (Onep), son arrivée au ministère du Travail avait suscité un brin d’espoir, après qu’il ait initié entre autres, des réformes en faveur de la lutte contre le travail illégal, la mise en oeuvre d’opérations de contrôle dans les secteurs de l’hôtellerie et la restauration, les commerces et assimilés, le bois, les sciages et les aciéries sur l’ensemble du territoire national. 

Gabon Gabonmediatime Capture D'une Conversation Entre Natifs D'okondja
Capture d’une Conversation Entre Natifs D’okondja © D.R/GMT

Contre toute attente et sans justification aucune, Franck Emmanuel Issoze Ngondet alors Premier ministre avait annoncé, le lundi 23 juillet 2018 en fin d’après-midi, un léger réaménagement de son équipe gouvernementale, Arnauld Calixte Engandji Alandji héritait du ministère de l’Egalité des chances, de la Jeunesse chargé des Gabonais de l’Etranger. S’en suivra moins d’un an plus tard son arrivée au rang de ministre de l’Equipement, des Infrastructures et des Travaux publics au sein des deux gouvernements composés par Julien Nkoghe bekale. 

A la suite du réaménagement du gouvernement de la République rendu public hier dans la soirée par le Premier ministre, Arnauld Calixte Engandji Alandji  a été nommé ministre de la Décentralisation, de la cohésion et du développement des territoires  en remplacement de Lambert Noël Matha, qui lui a été remercié. C’est donc au regard de ce jeu de chaises musicales que l’élu de la Sebe brikolo aurait décidé de claquer la porte du gouvernement. La rédaction de Gabon Media Time tente depuis des heures de rentrer en contact avec le membre du gouvernement « démissionnaire » mais sans succès. Nous y reviendrons. 

Laissez votre commentaire