mardi,22 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon : après une semaine délicate, le ministre de l'Économie appelle à...

Gabon : après une semaine délicate, le ministre de l’Économie appelle à «conjuguer les efforts»

Dans un contexte fortement marqué par les retombées économiques liées au Coronavirus Covid-19 sur l’économie mondiale, le ministre de l’Économie et des finances Jean Marie Ogandaga a multiplié les rencontres visant à rassurer à la fois l’opinion et les opérateurs économiques nationaux. Ainsi, après des échanges avec le Directeur du département Afrique au Fonds monétaire international (FMI) et le Vice-président Afrique de la Banque mondiale, il s’est tour à tour entretenu avec les dirigeants des PME, la CGP et le syndicat des importateurs.

Le Covid-19 et son impact sur l’Économie mondiale…

Plusieurs entreprises à l’arrêt à travers le monde, krach boursier sur les plus grosses places boursières en Europe et à Wall Street, cour du baril de pétrole à 32 dollars contre près de 65 il y a tout juste deux mois, à bien des égards les retombées économiques liées au Coronavirus Covid-19 sont aujourd’hui bien plus importantes que les conséquences sanitaires. Et dans ces conditions, l’économie africaine et gabonaise largement dépendante des importations chinoises, commence à en ressentir les effets.

Et l’Économie nationale 

Cellule de veille mobilisant l’ensemble des administrations du département de l’Économie et dédiée à l’analyse en temps réel des cours du baril, intenses discussions avec le Directeur du département Afrique au Fonds monétaire international (FMI) et le Vice-président Afrique à la Banque mondiale: telles ont été les premières démarches entreprises par Jean Marie Ogandaga pour tenter de rassurer l’opinion. Avec une économie fortement dépendante des exportations de matières premières, le Gabon à l’instar des nombreux pays exportateurs africains est en première ligne face à cette crise.

En effet, basé à 90% sur ses exportations pétrolières, minières et de ressources forestières notamment, l’économie gabonaise dont le budget avait été plafonné à 3330 milliards de FCFA pour cet exercice 2020, a dû faire face à cette épidémie sans réelle préparation. Les différentes rencontres qui se sont multipliées cette semaine à l’image du dialogue concerté avec les dirigeants des PME et de la Confédération patronale du Gabon (CGP), ont donc servi de première étape à un plan visant à amortir ce choc. 

Nécessité de « conjuguer les efforts pour trouver des solutions aux problèmes  liés à cette crise »

Si pour l’heure, aucune mesure n’a été annoncée pour limiter l’impact de cette crise née de l’épidémie du coronavirus et qui a entraîné cette nouvelle chute des cours du baril de pétrole, les différentes rencontres initiées par le ministre de l’Economie lui ont permis de rappeler à ses interlocuteurs la nécessité de « conjuguer les efforts pour trouver des solutions aux problèmes  liés à cette crise (…) et de rappeler que le gouvernement est à l’écoute des entreprises et entend s’appuyer sur elles dans la recherche de solutions ». 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Street 103 Gabon Gmt