Gabon: après la tentative de coup d’Etat, le PLC invite Milebou et Mborantsuo a prendre leur responsabilité

Après la tentative de coup d’État orchestrée par les membres du Mouvement patriotique des jeunes des forces de défense et de sécurité du Gabon (MPJFDS) présidé par Kelly Ondo Obiang, le secrétaire exécutif du parti d’opposition Pour Le Changement a tenu à réagir à cet événement qui a créé une véritable psychose au sein de la population. Prenant acte de cet action menée par certains militaires, il a invité une fois de plus la presidente du Senat Lucie Milebou Aubusson épouse Mboussou et la Cour constitutionnelle présidé par Marie Madeleine Mborantsuo a prendre leur responsabilité en lançant le processus de vacance du pouvoir. In extenso l’intégralité du communiqué.


« COUP D’ÉTAT MANQUÉ: La Muette a bien parlé !

Pour Le Changement prend acte de la volonté des militaires gabonais de défendre la souveraineté du peuple gabonais contre un pouvoir décadent qui assomme chaque jour l’espoir d’un peuple qu’il plonge sans cesse dans une paupérisation de plus en plus insoutenable.

Le PLC s’étonne de la communication accablée et déroutée du gouvernement BONGO qui veut rassurer en laissant entendre que la situation au Gabon est désormais sous contrôle sans jamais expliquer comment et pourquoi elle a cessé de l’être. Cette communication placée sous le sceau du mensonge permanent est difficilement conciliable avec la coupure d’internet et l’absence de moyens de communication qui laissent à penser que l’épisode n’est pas totalement clos.

Pour Le Changement invite à nouveau Le Président du Sénat et Le Président de la Cour Constitutionnelle à un sursaut de responsabilité et à prononcer la vacance du pouvoir factuellement effective.

PLC s’inquiète du Cynisme et de la mémoire sélective de la communauté internationale qui n’hésite pas à condamner la tentative de coups d’état militaire mais ignore royalement un coup d’état électoral comme celui de 2016 où les coups d’état constitutionnels qui sont souvent la source des premiers.

Pour Le Changement prie les partenaires et amis du Gabon à se positionner du côté du peuple gabonais et de sa volonté à s’autodéterminer et rappelle que le message politique porté par les auteurs du coup du 7 janvier 2019 est partagé et soutenu par l’ensemble du peuple gabonais qui, plus que jamais, souhaité la fin de l’imposture actuelle.

Enfin, le Parti Pour Le Changement adresse ses profondes et sincères condoléances aux familles des militaires et citoyens morts pour la liberté de notre pays.  

Anges Kevin Nzigou, Sécretaire executif »

Laissez votre commentaire