mercredi,8 décembre 2021
AccueilA La UneGabon : après son appel à l’union sacrée, Nkoghe Bekale fustige la...

Gabon : après son appel à l’union sacrée, Nkoghe Bekale fustige la réprobation de l’opposition

Ecouter cet article

En réaction à la polémique née après la réunion de concertation avec les partis politiques de la majorité et de l’opposition dont l’objet portait sur le Plan de prévention et de riposte à une éventuelle épidémie de Coronavirus au Gabon, la primature s’est fendue d’un communiqué ce jeudi 12 mars pour fustiger ces sorties « susceptibles de brouiller son message ». Pour Julien Nkoghe Bekale, « l’heure n’est pas à la polémique politicienne » au moment où le pays enregistre son premier cas de contamination à ce virus. 

En effet, au sortir de la réunion convoquée par le Premier ministre plusieurs partis politiques notamment de l’opposition s’étaient insurgés de la légèreté avec laquelle s’est tenue cette rencontre.  Non seulement les différents pôles d’intervention devant organiser la riposte contre cette épidémie n’accompagnaient pas Julien Nkoghe Bekale mais pis, ce dernier n’aura réitéré que les mesures prises par le gouvernement sans aucun bilan exact. 

Si les réprobations de l’opposition semblaient tenir du bon sens au sein de l’opinion nationale, du côté de la primature, celles-ci auront eu le mérite de courroucer le locataire de l’immeuble du 2 décembre. Dans un communiqué teinté presque de mépris, Julien Nkoghe Bekale a tenu à rappeler à « ces compatriotes que l’heure n’est pas à la polémique politicienne ».  Il a d’ailleurs tenu à souligner, concernant les autres problématiques, que traverse le pays notamment la question relative à la santé du Président de la République et son incidence sur le fonctionnement régulier de nos institutions, l’éventualité d’une révision constitutionnelle relayée aujourd’hui par les médias nationaux et internationaux, la baisse du prix du baril de pétrole et ralentissement de l’activité économique du pays  que « ces concertations sont prévues et doivent se tenir dans le cadre de l’instance appropriée qu’est le Conseil National de la Démocratie (CND) »

« Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement rappelle à l’ensemble des citoyens que le Coronavirus n’est ni une invention, ni une plaisanterie. C’est une menace sérieuse et réelle contre laquelle, il réitère son appel patriotique au rassemblement, à la mobilisation et à l’Union Sacrée de la Nation », conclut le communiqué de la primature. 

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop