samedi,31 octobre 2020
Accueil Derniers articles Gabon: après les catholiques, les pentecotiste bravent l’interdiction Matha

Gabon: après les catholiques, les pentecotiste bravent l’interdiction Matha

Les responsables des églises catholiques étaient clairement entrés en rébellion contre les mesures maintenues par le gouvernement, ce par le truchement d’une conférence de presse du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur qui avait d’un ton ferme, clos le débat sur cette question en déclarant qu’aucune église ne sera ouverte dans autorisation préalable de l’exécutif. Ceux des églises pentecôtistes viennent de leur emboîter le pas en annonçant comme pour les catholiques, une réouverture pour le 25 octobre. Reste à savoir comment Noël Lambert Matha prenda cette nouvelle défiance légitime de la part des hommes de Dieu. 

Noël Lambert Matha devra s’attendre dans les prochains jours à régler une situation qui porte en son sein tous les apparats d’une implosion. Tout le monde a encore en mémoire l’homélie de clôture de la session extraordinaire de la Conférence Episcopale du Gabon par Monseigneur Jean Vincent Ondo Eyene. Ce dernier le 4 octobre dernier avait tenu un prêche sur la nécessité pour les  hommes de l’église de faire preuve de courage et de vaincre la peur devant l’attitude de nos gouvernants qui sur l’autel de la covid-19 maintiennent abusivement les lieux de culte fermés. 

Le message semble être passé du côté du Collectif des communautés, ministères et églises pentecôtistes charismatiques et de réveil. Ce dernier, par le biais d’une déclaration ce samedi 10 octobre, a décidé, à l’instar des églises catholiques, de la reprise de ses activités ecclésiastiques le  dimanche 25 octobre prochain, en dépit de la mesure gouvernementale portant fermeture des lieux de culte dans le cadre de la prévention et de la lutte contre la Covid-19. 

Les pentecôtistes, en prenant cette décision, ont la conviction de ce que, actuellement, eu égard à la teneur de la situation sanitaire et de l’évolution épidémiologique, la réouverture des églises est possible. Ils se fondent notamment- sur « l’importante tendance baissière de la pandémie au Gabon et le déconfinement de tous les secteurs d’activité de notre pays », ont-ils déclaré. Une reprise des activités impérieusement nécessaire pour la «  bonne santé spirituelle et physique de [leurs] communautés », ont-ils en outre signifié. 

Laissez votre commentaire

Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion