lundi,19 avril 2021
AccueilA La UneGabon: après le refus de l’hommage à Me Méré, les avocats boycottent...

Gabon: après le refus de l’hommage à Me Méré, les avocats boycottent la session criminelle

Le refus affiché par le procureur général près la Cour d’appel judiciaire de Libreville Romaine Makouaza épouse Vendakambano de permettre aux avocats de rendre à hommage à leur confrère Me Fabien Méré, décédé le 27 janvier dernier à Paris en France, a eu une incidence indéniable sur le déroulement de la session criminelle actuellement en cours. En effet, depuis cette décision regrettable, les avocats ont décidé de la suspension de leur participation à ladite session. 

Si dans sa correspondance référencée n°198/2020-2021/PGCAJ/LBV la magistrate avait motivé son refus par la tenue de la première session criminelle ordinaire et la « recrudescence des cas Covid », cette décision a eu des conséquences indéniables sur le déroulé de ladite session. Pour cause, les audiences sont suspendues depuis lors du fait du deuil qu’observent les avocats du Gabon. 

Bien qu’un hommage a bel et bien été rendu au défenseur des Droits de l’Homme par l’ensemble des avocats, le ton était donné pour une sorte de “contestation” contre la décision prise par Romaine Makouaza épouse Vendakambano. Il faut souligner que dans un note d’information adressée aux avocats au Barreau du Gabon, le secrétaire de l’ordre Me Tony Serge Minko-Mi-Ndong avait précisé que « pendant la période de deuil, le Conseil de l’Ordre a décidé de la suspension de la participation des avocats à la session criminelle en cours ». 

Il faut dire que le refus de Romaine Makouaza épouse Vendakambano a suscité un véritable tollé au sein de l’opinion nationale et plus particulièrement au sein du corps judiciaire. Pour de nombreux avocats, la posture de la magistrate était incompréhensible alors que ce type de cérémonie avait déjà été organisé au sein du Palais de justice de Libreville. Ce fut le cas notamment lors du décès de l’avocat Me Eric Iga Iga et plus encore à la Cour constitutionnelle où un hommage avait été rendu au juge Hervé Moutsinga. 

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Bestheinfusion