mardi,17 mai 2022
AccueilA La UneGabon: après la promesse de l'acquisition de véhicules, les magistrats suspendent leur...

Gabon: après la promesse de l’acquisition de véhicules, les magistrats suspendent leur préavis de grève

Ecouter cet article

Quelques jours après avoir déposé un préavis de grève pour non-respect de leur cahier de charges dont le point saillant est l’acquisition de véhicules, les magistrats ont désormais rangé les armes. Une suspension actée au terme de l’ouverture des négociations avec leur ministre de tutelle Erlyne Antonela Ndembet Damas, qui semble avoir donné au Syndicat national des magistrats du Gabon (SYNAMAG) les garanties nécessaires.

La grogne sociale et syndicale semble désormais tourné vers les négociations avec leurs tutelles. Après les enseignants, c’est au tour des magistrats de lever ses velléités de paralysie du secteur d’activités dans lequel ils exercent. En effet, après avoir déposé un préavis de grève le 12 janvier dernier avec pour finalité l’entrée en grève générale illimitée pour n’avoir pas obtenu gain de cause dans les revendications qui sont les leurs en l’occurrence l’acquisition de véhicules de service, les hommes de loi ont été reçus par le ministre de la Justice, Garde des sceaux.

Une rencontre entre le membre du gouvernement et une franche représentative de ses partenaires sociaux, qui aura accouché de la mise en place d’un protocole d’accord. Par ce traité interne, Erlyne Antonella Ndembet Damas a réitéré « la volonté et la détermination du Gouvernement de trouver des solutions à tous ces problèmes ». À cet effet, une commission paritaire administration-Synamag avait été constituée afin d’être une aide à la décision. Aussi, s’est-elle dite « surprise » par l’intégration de certaines revendications dont elle attend « toujours» les conclusions.

Quant à la revendication phare des magistrats, le membre du gouvernement s’est montrée rassurante en annonçant que la question relative aux dotations en véhicule de fonction et de service est en discussion au niveau de la tutelle. Non sans manquer de préciser que les procédures d’acquisition des véhicules vont être lancées et ce, avec le concours du ministre du Budget et des Comptes publics,.

Prenant la parole en réaction aux garanties données, Juste Ambouroué Ogandaga,vice-président du Synamag, a rappelé l’impérieuse nécessité de solutionner ces problèmes qui ne datent pas d’aujourd’hui et qui permettront aux magistrats de retrouver les attributs qui sont les leurs pour une Justice digne.

Lyonnel Mbeng Essone
Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Global Media Time Gif
Enami Shop