dimanche,28 novembre 2021
AccueilDerniers articlesGabon : après la décision de la CPI, la société civile plaide...

Gabon : après la décision de la CPI, la société civile plaide pour la mise en place d’une mission d’enquête indépendante

Ecouter cet article

C’est par le biais d’un communiqué rendu public ce jeudi 16 janvier que la société civile a tenu à réagir à la décision de la première chambre préliminaire de la Cour pénale internationale (CPI) de ne pas clore le dossier relatif aux violences post-électorales de 2016. Si elle a salué cette décision, elle a également appelé à l’envoi d’une mission d’enquête indépendante pour faire la lumière sur les violations des droits de l’homme ayant émaillées cette période. 

Cette sortie de la société civile représentée par le président exécutif du ROLBG, Georges Mpaga et le président de la Plateforme nationale de la Société civile, Georges Bruno Ngoussi, intervient moins de 48 heures après  la décision de la juridiction internationale de ne pas procéder à la clôture du dossier portant sur les violences post-électorales de 2016 survenues au Gabon. Ce, malgré la position de la procureure de l’institution, Fatou Bensouda, qui avait préconisé de mettre un terme aux investigations. 

Cette décision est selon la société civile est un pas de plus vers « la lutte contre l’impunité au Gabon et pour  la justice en faveur des victimes ». Le ROLBG et la Plateforme nationale de la société civile du Gabon, principales organisations qui suivent ce dossier, en collaboration avec le Collectif des victimes de la crise post-électorale de 2016 ont souhaité que la communauté internationale aille plus loin en commettant une mission d’enquête indépendante. 

Une mission qui permettra « de mener les investigations appropriées et faire la lumière sur les atrocités commises au Gabon par les forces de défense et de sécurité agissant sur les ordres du gouvernement de l’époque », lit-on dans le communiqué.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Enami Shop