dimanche,17 janvier 2021
Accueil Derniers articles Gabon: Antonella Ndembet au chevet du Centre d'accueil Arc-en-ciel et espoir

Gabon: Antonella Ndembet au chevet du Centre d’accueil Arc-en-ciel et espoir

C’est à l’occasion de la journée internationale des droits de l’enfant célébrée le vendredi 20 novembre dernier que la ministre de la Justice a visité le Centre d’accueil « Arc-en-ciel et espoir », sis à l’allée Sainte-Marie . Erlyne Antonela Ndembet-Dama a laissé parler son cœur en offrant un important don en vivres à ces enfants en difficulté sociale.

C’est dans l’optique de coller à la thématique retenue lors de la journée mondiale des droits de l’enfant que la ministre de la justice a voulu rappeler aux pensionnaires du Centre d’accueil Arc-en-ciel et espoir que « tous les enfants comptent ». Pour ce faire, Erlyne Antonela Ndembet-Dama s’est faite le temps d’une journée, la mère de tous ces enfants « condamnés à vivre loin de la chaleur de leurs cellules familiales ». Le membre du gouvernement a été accueilli par un tonnerre d’applaudissements des enfants dudit centre.

Par la suite, c’est à la directrice du Centre d’accueil « Arc-en-ciel et espoir » qu’est revenue la tâche de présenter leur structure et les difficultés auxquelles ils font face. À cet effet, Élisa Messera a sollicité l’accompagnement technique du ministère pour la matérialisation du projet « Village d’arc-en-ciel » resté en suspens un contentieux né de l’occupation arbitraire du terrain par des personnes qui se réclament propriétaires de cette parcelle offerte en 2013 par la première dame Sylvia Bongo Ondimba.

« Actuellement, nous avons déjà un terrain de 3 hectares qui pourra accueillir beaucoup plus d’enfants que ce qu’on accueille aujourd’hui notre petite structure. Le problème c’est qu’il y a des personnes qui occupent ce terrain. Nous avons besoin de votre intervention Madame le ministre afin que les enfants puissent bénéficier de ce qu’on leur doit », a indiqué Élisa Messera. Un plaidoyer soutenu par les enfants, eux-mêmes, qui ont lancé « maman viens nous en aide pour notre terrain », ont-ils scandé en chœur.

En réaction, la ministre de la Justice a rappelé l’attachement du gouvernement et du chef de l’État Ali Bongo Ondimba à la condition des enfants. Aussi, Erlyne Antonela Ndembet-Dama a d’ores et déjà assuré son soutien au personnel encadreur dudit centre et ses pensionnaires. « J’aimerais que vous sachiez que vous n’êtes pas seuls.. J’ai entendu vos doléances et votre sollicitation. Et je vais m’atteler à régler tous vos problèmes. Vous êtes une priorité », a-t-elle déclaré. La visite a été conclue par la remise symbolique du don en vivres et produits de première nécessité. Don réceptionné par la sœur julienne, Coordinatrice d’arc-en-ciel espoir.

Pour information, l’association Arc-en-ciel, est présente au Gabon depuis 1994 année de la ratification à la convention relative aux droits de l’enfant, adoptée le 20 novembre 1989 par l’assemblée générale de Nations-Unies. Depuis, elle n’a pas cessé d’assurer la prise en charge des enfants en difficulté familiale. A ce jour, ce sont 275 enfants qu’elle accompagne. Il s’agit de 74 enfants suivis dont 43 internes et 31 externes. À cela s’ajoutent les 201 mineurs en conflit avec la loi dont 176 à la prison Centrale de Libreville et 25 à la prison centrale de Franceville.

Laissez votre commentaire

Bestheinfusion