vendredi,3 février 2023
WEB_BICIG_12-14_CréditFêteÀLaCarte_729x94px
AccueilA La UneGabon: anomalies et incohérences dans le rapport d’audit sur les fonds covid-19

Gabon: anomalies et incohérences dans le rapport d’audit sur les fonds covid-19

Ecouter cet article

Attendu depuis plusieurs mois à la demande du Fonds monétaire international (FMI), le rapport sur la gestion des fonds covid-19 vient d’être rendu public. Un rapport d’audit qui laisse entrevoir des incohérences et de nombreuses anomalies confortant de ce fait l’idée d’une gestion peu orthodoxe des fonds décaissés pour la gestion de la crise sanitaire qui a secoué le pays pendant plus de deux ans. 

Réalisés par le cabinet d’audit Deloitte, ces deux rapports d’audit portent sur la période du 1er janvier au 31 août 2021 et du 31 mars au 31 décembre 2020. Des rapports sollicités par le gouvernement et qui portaient essentiellement sur l’audit des comptes financiers du Fonds spécial de lutte contre la covid-19 durant les deux périodes indiquées. 

Ainsi, dans ces documents dont Gabon Media Time a pu consulter copie, le cabinet d’audit assure ne pas être en « mesure d’exprimer une opinion favorable sur les états financiers ». « Nous n’avons pas obtenu des différentes parties prenantes à notre mission (agence comptable du COPIL, services du ministère du Budget et des Comptes publics et ministère de la Santé) les éléments probants suffisants et appropriés pour fonder une opinion d’audit sur ces états financiers », peut-on lire.

Il faut dire que ces deux documents, qui comprennent une trentaine de pages chacun, laissent entrevoir plusieurs curiosités qui ne manquent pas de susciter des interrogations sur la gestion des fonds décaissés par le gouvernement. Au nombre des réserves émises par le cabinet, on peut citer entre autres le caractère non-exhaustif de la documentation relative à la réception d’une dépense d’un montant de 5 166 millions enregistrées dans la rubrique des fournitures spécifiques de santé; un désaccord sur les décaissement significatifs non enregistrés; des insuffisances sur le contrôle interne liées aux recettes générées par les activités du COPIL.

Mondjo Mouega
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lancement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Rédacteur en chef

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x