jeudi,9 décembre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: Alumni Yali dénonce des violences perpétrées par les forces de l'ordre

Gabon: Alumni Yali dénonce des violences perpétrées par les forces de l’ordre

Ecouter cet article

C’est par le biais d’un communiqué de presse daté du vendredi 22 mai 2020 que l’association Alumni Yali Gabon a marqué son indignation face aux traitements inhumains dont font l’objet certains compatriotes dans certains check-points. Préoccupée par la recrudescence de ces exactions, ladite association a interpellé les ministres de l’Intérieur et de la Défense nationale afin que « ces pratiques cessent et que force reste à la loi ». 

A l’heure où le pays fait face à la Covid-19, plusieurs agents de forces de l’ordre profiteraient de cette occasion pour exercer abusivement leur autorité sur des populations taxées d’être « inciviques ». C’est fort de cette triste constatation que bon nombre d’associations parmi lesquelles Alumni Yali Gabon, ont décidé de mettre en exergue le comportement déviant de certains agents de sécurité et de défense. 

En effet, conformément à l’article premier alinéa 1 de la constitution gabonaise qui dispose que « nul ne peut être humilié, maltraité ou torturé même lorsqu’il est en état d’arrestation ou d’emprisonnement », Alumni Yali Gabon condamne les « bavures commises par ces agents postés à certains check-points », précise ledit communiqué. 

Ainsi donc, elle a ouvertement sollicité l’intervention du ministre de l’Intérieur Lambert-Noël Matha et sa collègue de la Défense nationale Rose Christiane Ossouka Raponda,afin que « ces agissements cessent car l’intérêt n’est pas de révolter les populations mais de les sensibiliser sur les enjeux du respect des mesures mises en place pour riposter efficacement contre la Covid-19 »,a-t-elle martelé. 

Par ailleurs, Alumni Yali Gabon n’a pas manqué d’appeler les populations au respect des mesures gouvernementales et des gestes barrières. Les seuls moyens de prévention et de protection à ce jour en vigueur contre la propagation de la Covid-19. Gageons que ce rappel à l’ordre saura impacter les consciences afin que chacun joue sa partition dans cette lutte commune contre cette pandémie.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop