Gabon: Allogho Akoue en soutien du directeur de cabinet du chef de l’Etat

Souvent perçu par certains comme l’homme à craindre depuis l’absence d’Ali Bongo Ondimba au sommet de l’Etat depuis le 24 octobre 2018 pour cause de maladie ayant favorisé son hospitalisation à Ryad en Arabie Saoudite, le directeur de cabinet du numéro un gabonais Brice Laccruche Alihanga est le sujet de toutes sortes de vexations. C’est donc en soutien et en reconnaissance des efforts fournis  par le patron des bureaux du chef de l’exécutif gabonais que Renaud Allogho Akoue, directeur général de la Caisse nationale assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), par ailleurs très proche du DC lui a donné un coup d’épaule.


Victime d’une vaste campagne de dénigrement à travers les réseaux sociaux, le directeur de cabinet du chef de l’Etat a reçu le soutien indéfectible du directeur général CNAMGS qui fustige ces agissements. « Depuis un moment, je lis dans la presse, notamment dans les réseaux sociaux, des attaques contre le Directeur de Cabinet du Président de la République. Cette attitude jadis décriée par les pères fondateurs de notre Nation, est très loin de faire honneur à notre pays et d’être un exemple pour notre jeunesse », a publié Renaud Allogho Akoue sur sa page Facebook.

Par ailleurs c’est en véritable exemple de la matérialisation du septennat de la jeunesse et de l’égalité de chance initiés par le chef de l’Etat et soutenu par son directeur de cabinet dont le rôle demeure incontestable en termes d’implication des jeunes au sommet de l’administration que le nouvel élu au conseil départemental du Ntem a indiqué que « Les observateurs honnêtes de l’histoire de notre pays peuvent témoigner de la volonté de Brice Laccruche Alihanga à faire aboutir le programme de l’Egalité des chances sur la base duquel le Chef de l’Etat a été élu en 2016. Une politique qui met la jeunesse au cœur de son action, par l’implication et la responsabilisation de celle-ci. Oui, le septennat de la jeunesse est une réalité. J’en suis moi-même une parfaite illustration, comme beaucoup tant d’autres aussi méritants les uns comme les autres ».

c’est donc en invitant les Gabonaises et les Gabonais à s’unir dan l’intérêt supérieur de la Nation que le patron de la meilleure entreprise de l’année qui vient de s’achever a exprimé son soutien au Dircab d’Ali Bongo.

Laissez votre commentaire