Gabon: «Ali Bongo victime d’une légère fatigue», selon la présidence de la République

Ali Bongo Ondimba © D.R

La rumeur fait le tour des réseaux sociaux depuis le jeudi 25 octobre en soirée et commençait à susciter des inquiétudes au sein de l’opinion. Selon des informations relayées par l’agence de presse officielle saoudienne, le chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba a été admis dans un hôpital de Ryad. Une information confirmée par la Présidence de la République qui évoque un coup de fatigue.

En effet, selon l’agence SPA, Ali Bongo Ondimba était censé participer mercredi à un panel du forum économique Future Investment Initiative (FII) à Ryad, mais il n’a pas été aperçu lors de la discussion. Les organisateurs n’ont donné aucune explication à son absence. Après ce rendez-vous manqué, des rumeurs sur son décès avaient fait le tour des réseaux sociaux.

Des informations semblet-il infondées puisque certains diplomates gabonais joints par la journaliste du Washington Post Siobhán A’Fraidy ont évoqué « un cas d’épuisement ». Mercredi soir, le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane a rendu visite à M. Bongo à l’hôpital King Faisal, a souligné jeudi l’agence SPA.

Contacté par Gabon Media Time, la Présidence de la République a indiqué qu’il ne s’agissait de « rien de grave » et que le Chef de l’Etat était simplement fatigué. 

Laissez votre commentaire