Gabon: Ali Bongo se fait représenter par son Premier Ministre à l’investiture de Macky Sall

Ali Bongo Ondimba, photo discours à la Nation du 31 décembre 2018 © DCP

De retour du Maroc le 23 mars dernier où il était en convalescence, le président de la République Ali Bongo Ondimba a repris du travail après une longue absence au poste décrié par l’opposition et la société civile. Pourtant, le chef de l’Etat ne sera pas présent à Dakar pour l’investiture de son homologue et ami Macky Sall. C’est finalement le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale qui répondra à l’invitation du président sénégalais.



Invité par le président sénégalais Macky Sall pour son investiture ce mardi 02 avril à Dakar, Ali Bongo Ondimba s’est fait représenter par son Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale. En effet, le président sénégalais réélu pour un deuxième mandat le 24 février dernier, a prêté serment en présence de 18 chefs d’Etat africains et trois Premiers ministres, dont le chef du gouvernement gabonais.

Cette absence d’Ali Bongo Ondimba est surprenante quand l’on sait la grande amitié qui lie les deux hommes et, surtout, que le chef de l’Etat est de retour pour reprendre du service. En effet, l’on se souviendra que lors de l’inauguration de l’aéroport international Blaise Diagne de Dakar le 07 décembre 2017, le président gabonais avait été invité par son homologue sénégalais. L’invitation de Macky Sall était qualifiée d’historique et témoigne encore aujourd’hui, s’il en était besoin, l’excellence des relations d’amitié et de fraternité entre les deux chefs d’Etat.

Pour rappel, de nombreux chefs d’Etat africains ont fait le déplacement à Dakar au Sénégal, pour honorer leur homologue. Il s’agit notamment des présidents Denis Sassou Nguesso, Paul Kagame, Faure Gnassingbe, Mohamed Ould Abdel Aziz, Alpha Conde, Mahamadou Issoufou, Alassane Ouattara, Jorge Carlos Fonseca, Ibrahim Boubacar Keïta, Jose Mario Vaz, Muhammadu Buhari, Roch Marc Christian Kabore, Adama Barrow, George Weah, Julius Maada Bio, Sahle-Work Zewde Rajoelina et Félix Tshisekedi.

Laissez votre commentaire