samedi,31 octobre 2020
Accueil Derniers articles Gabon: Ali Bongo réitère son ambition de «loger les Gabonais dans des...

Gabon: Ali Bongo réitère son ambition de «loger les Gabonais dans des conditions décentes»

Pour cette grande interview accordée au quotidien L’Union le 16 octobre dernier, le président de la République Ali Bongo Ondimba est revenu sur la problématique du logement au Gabon. Non sans reconnaître ses erreurs et ses promesses non-tenues, le chef de l’Etat a réitéré son souhait de voir les Gabonais jouir de logements plus décents.  

Parler du logement au Gabon n’est pas un exercice aisé même pour le président de la République Ali Bongo Ondimba car cette thématique intègre directement les questions liées aux conditions de vie des Gabonais en même temps qu’elle remet au goût du jour l’indice de développement humain (IDH) dont les récentes conclusions du Programme des nations unies pour le développement (PNUD) ne sont pas reluisantes pour le Gabon qu’elles classent parmi les pays les plus pauvres de la planète tels que Turkménistan, l’Ouzbékistan ou encore la Libye. 

Lire aussi : IDH: Ali Bongo préfère l’avis du PNUD aux ressentis des Gabonais 

A ce constat, vient se greffer le traumatisme né de la fameuse promesse des 5000 logements par an d’Ali Bongo Ondimba à l’aune de son premier magistère. Des Logements qui 10 ans après, et ce malgré des lancements de travaux dans certaines capitales provinciales y compris la construction à Alhambra à Akanda de logements préfabriqués dits sociaux, demeurent loin, très loin de sa promesse. Par conséquent, lesdites habitations quasi-inexistantes, condamment cette ambition surannée de loger décemment les Gabonais à une illusion et une utopie pour certains, en un magnifique voeu pieux pour d’autres. 

En dépit du fait qu’il n’a pas souhaité s’appesantir « sur les erreurs et errements du passé », Ali Bongo Ondimba a assuré avoir tiré « toutes les conséquences pour l’avenir, sur le plan politique comme administratif » face à Lin Joël Ndembet le directeur du quotidien L’Union que l’on sait très proche de l’exécutif. C’est pourquoi la décision avait été prise de jumeler la Société nationale immobilière (SNI), qui commercialise les logements sociaux, avec la Société nationale de logements sociaux (SNLS) pour un résultat dit-il, plus efficace. 

Lire aussi: Gabon: Ali Bongo, 10 ans après, le président aux mille et une promesses non-tenues 

Dans le même élan, Ali Bongo Ondimba n’a pas manqué de revenir sur les actions entreprises par la société nationale immobilière afin d’apporter des solutions à la problématique du logement. « la SNI a relancé plusieurs chantiers et a entrepris de passer à la commercialisation des logements en l’état. Certains de nos compatriotes souhaitaient eux-mêmes construire alors que d’autres veulent simplement acquérir une parcelle de terre avec titre foncier », a t-il déclaré. 

Ali Bongo Ondimba a également tenu à réitérer sa confiance au ministère de l’Habitat actuellement tenu par Ernest Mpouho Epigat dont l’appui de la Caisse de dépôts et de consignations (CDC) à la tête de laquelle Hermann Nzoundou Bignoumba apporte les garanties de ce que des avancements majeurs seront enregistrés car la collaboration de ces deux entités fait du « du financement de la construction des logements l’une de ses priorités », a t-il conclu.  

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion