Gabon: «Ali Bongo n’est plus responsable du pouvoir exécutif», selon Abel Mbombe Nzoundou

Abel Mbombe Nzondou © GMT

Dans une déclaration de presse tenue ce mercredi 9 janvier 2019, l’ancien candidat à la présidentielle de 2016, Abel Mbombe Nzoundou a dénoncé « les manœuvres politico-administratives et militaires » qui selon lui ne visent que la conservation du pouvoir par les collaborateurs et soutiens du président Ali Bongo Ondimba alors que ce dernier « n’est plus responsable du pouvoir exécutif de notre pays ».



Pour le président-fondateur du Mouvement alternance en marche (MAM),  Abel Mbombe Nzoundou, « Ali Bongo Ondimba n’est plus responsable du pouvoir exécutif de notre pays ». Il soupçonne également le gouvernement et les proches du président de la République d’être à l’origine de « manœuvres politico-administratives et militaires » pour s’opposer à l’application des « dispositions juridiques prévues dans la Constitution ».

Le candidat à la dernière présidentielle dont le projet de société était  « J’aime le Gabon. Gabon authentique, moderne et rationalisé  » doute désormais des aptitudes physiques et mentales d’Ali Bongo à remplir pleinement ses fonctions de président de la République.

Prenant à témoin l’opinion nationale et internationale, Abel Mbombe Nzoundou frère aîné du gouverneur du Haut-Ogooué Eloi Nzondo dénonce le « cynisme des gouvernants actuels » qui n’auraient plus selon lui qu’un seul but  « conserver le pouvoir à tout prix afin de continuer à affamer, chosifier et faire dormir le peuple gabonais dans la honte et la médiocrité », a-t-il conclu.

Laissez votre commentaire