Gabon: Ali Bongo n’a pas pu rejoindre Bamako ce samedi

Ali Bongo Ondimba © D.R

Annoncé par les services de la presse présidentielle comme attendu à Bamako au Mali pour une visite de travail et d’amitié de 24 heures, Ali Bongo Ondimba n’a finalement pas foulé le sol malien où il devait rencontrer ses pairs lors de la prestation de serment de son homologue Ibrahim Boubacar Keïta ce samedi 22 septembre 2018.

Dans un communiqué parvenu à la rédaction de Gabon Media Time, la presse présidentielle indiquait d’ailleurs que « le Président de la République, Son Excellence Ali Bongo Ondimba, est attendu ce samedi 22 septembre au Mali pour une visite d’amitié de 24 heures à l’invitation de son homologue, S.E. Ibrahim Boubacar Keïta ».

Un communiqué officiel de la presse présidentielle malienne annonçant les chefs d’État africains présents lors de cette cérémonie ne cite nullement le président gabonais. Des sources concordantes proches du Palais du bord de Mer affirment quant à elles que « l’avion présidentiel a quitté Libreville mais il n’est pas arrivé au Mali. Il a dû revenir mais il n’y a pas de souci », sans préciser les raisons de ce retour précipité.

https://www.facebook.com/Presidence.Mali/posts/2180676965285117?tn=K-R

Sur les réseaux sociaux, des rumeurs persistantes évoquent un malaise qu’aurait eu Ali Bongo Ondimba et qui a contraint les pilotes à regagner l’aéroport international de Libreville. La toile ne cesse de s’affoler d’autant plus que la chaîne malienne ORTM n’est pas accessible à Libreville.

Autant d’éléments qui devraient pousser la présidence de la République à communiquer sur l’état de santé du Président de la République afin de rassurer l’opinion déjà en alerte.

Laissez votre commentaire