Gabon: Ali Bongo et Mboumbou Miyakou passent au crible les dossiers inscrits à l’ordre du jour du CSM

Gabon Gabonmediatime 13 (2)
Ali Bongo Ondimba et Edgard Anicet Mboumbou Miyakou © D.R.

A la veille de la tenue du Conseil supérieur de la magistrature, le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba a reçu ce mardi 16 juillet 2019 au palais du Bord de mer de Libreville le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, de la Justice, Garde des Sceaux, M. Edgard Anicet Mboumbou Miyakou. Il était question pour ce dernier de recueillir  les orientations et instructions du président de la République. 



Conformément aux dispositions de l’article 69 de la loi n° 047/2010 du 12 janvier 2011 portant révision de la Constitution qui dispose que « l’autorité judiciaire est exercée par le Conseil Supérieur de la Magistrature qui veille à la bonne administration de la justice et statue de ce fait sur les nominations, les affectations, les avancements et la discipline des Magistrats », une session de cet organe se tient ce mercredi 17 juillet 2019.  

C’est donc dans l’optique de la tenue de cette séance du conseil que le ministre de la Justice a longuement échangé avec le chef de l’Etat afin de préparer les dossiers qui seront inscrits à l’ordre du jour de cette session. Profitant de cette occasion Edgard Anicet Mboumbou Miyakou a recueilli les orientations et instructions du Chef de l’Etat y relatives. 

Il faut souligner que selon les dispositions de loi fondamentale le chef de l’Etat assure la présidence du Conseil tandis que le ministre de la Justice y assiste en qualité de vice-président et le ministre chargé du Budget assiste au Conseil Supérieur de la Magistrature avec voix consultative. 

Laissez votre commentaire