Gabon: Ali Bongo devise avec Faure Gnassingbé

Faure Gnassingbé et Ali Bongo Ondimba le mardi 7 mai 2019 à Libreville © D.R

Ali Bongo Ondimba a reçu en audience son  homologue togolais, Faure Essozimna Gnassingbé, à l’occasion d’une visite de travail et d’amitié qu’il a effectuée ce mardi 7 mai à Libreville. Les deux chefs d’Etat ont entre autres évoqué le renforcement des relations de coopération bilatérale entre le Gabon et le Togo, ainsi que le développement économique et de coopération en matière sécuritaire.

Rentré définitivement au Gabon depuis le 23 mars 2019 et alors qu’on le disait absent du pays, Ali Bongo Ondimba multiplie les rencontres. Ce mardi 7 mai 2019, il a reçu son homologue togolais Faure Essozimna Gnassingbé, à l’occasion d’une visite de travail et d’amitié, selon un communiqué de la présidence de la République. Une rencontre qui a permis aux deux chefs d’Etat de réaffirmer leur volonté commune de renforcer les relations de coopération bilatérale entre le Gabon et le Togo.

Pour les deux chefs d’Etat, cette volonté s’appui sur l’intensification des échanges entre Libreville et Lomé au cours de ces dernières années. « Tout en se félicitant de l’excellence des relations entre les deux pays, et soucieux du développement de leurs sous-régions respectives, l’Afrique centrale et l’Afrique de l’Ouest, les deux dirigeants de ces nations sœurs et amies, aux liens historiques aussi anciens qu’étroits, ont, entre autres sujets, abordé les questions de développement économique et de coopération en matière sécuritaire », précise le communiqué.

Aussi, dans le cadre de la promotion de la paix et dans le souci de préserver la stabilité de leurs pays, les présidents gabonais et togolais sont revenus sur l’état d’avancement des engagements contenus dans la déclaration de Lomé adoptée lors du Sommet conjoint de juillet 2018. Rappelons, à toutes fins utiles, que ces engagements avaient pour objectifs la création des conditions d’une paix durable et d’un environnement sécurisé dans l’espace commun aux deux sous-régions, ajoute le communiqué.

Laissez votre commentaire