Gabon: Ali Bongo a quitté Rabat pour Libreville

Ali Bongo Ondimba © D.R

Le chef de l’Etat gabonais aurait quitté Rabat la capitale marocaine ce lundi 14 janvier 2019 au soir pour rejoindre Libreville selon son entourage. L’information à prendre au conditionnel fait suite à l’annonce par le protocole d’Etat  de la tenue ce mardi à 11 heures de la cérémonie de prestation de serment des membres du gouvernement Nkoghe Bekale.



Ali Bongo Ondimba aurait quitté le Maroc pour le Gabon ce lundi. L’information qui circule depuis la fin de l’après-midi aurait été confirmée par l’entourage du chef de l’Etat à Radio France Internationale (RFI) et à l’Agence France Presse (AFP).

Lire aussi >> Ike Ngouoni: «le nouveau gouvernement prêtera serment devant le président» 

La semaine dernière, le secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG) Eric Dodo Boungueza avait annoncé l’imminence du retour d’Ali Bongo Ondimba. Avant lui, Ike Ngouoni, le porte-parole de la Présidence affirmait au quotidien L’Union que « le nouveau gouvernement prêtera serment devant le président » sans toutefois préciser si la cérémonie se tiendrait à Libreville.

A l’occasion d’une interview accordée à Gabon Media Time, il affirmait au lendemain du discours à la nation du président à l’occasion de la Saint-Sylvestre « le Président est totalement remis de ses ennuis de santé. Il va bien. Il travaille quotidiennement et, comme il l’a dit lui-même dans son discours de vœux, il sera de retour très prochainement au Gabon ».

Le retour à Libreville d’Ali Bongo Ondimba viendrait mettre fin aux folles rumeurs qui alimentent l’opinion depuis la survenance de son accident vasculaire cérébral (AVC) à Riyad en Arabie Saoudite en marge du Davos du désert le 24 octobre 2018.

Laissez votre commentaire