mercredi,18 mai 2022
AccueilA La UneGabon: Ali Bongo à la barre le 21 janvier prochain

Gabon: Ali Bongo à la barre le 21 janvier prochain

Ecouter cet article

Si l’opinion pensait le débat clos, il n’en est strictement rien. Et pour cause un nouveau rebondissement dans l’affaire opposant le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba et le  collectif « Appel à agir », qui continuait d’émettre des doutes sur la capacité du président à assurer les devoirs de sa charge après son accident vasculaire cérébral (AVC). Ainsi, le chef de l’État, représenté par ses conseillers, Mes Minko-Mi-Ndong et Bhongo Mavoungou, est attendu devant la Cour de cassation le 21 janvier prochain.

 En effet, c’est par le biais d’un avis d’audience émis dans le cadre de l’assemblée plénière prévue le 21 janvier à 10 heures, à Libreville, et cité par le site Gabonreview que Me Guy Christian Meye M’Ekomie, greffier en chef de la Cour de cassation, a annoncé la tenue de cette audience qui devrait retenir l’attention de l’opinion nationale. 

Pour rappel, quelques mois après l’accident vasculaire cérébral qu’il avait eu,le collectif « Appel à agir » comprenant Marc Ona Essangui, Placide Aubiang Nzeh, Noël Bertrand Boundzanga, Elza-Ritchuelle Boukandou, Franck Ndjimbi, Nicolas Nguema, Jean Gaspard Ntoutoume Ayi, Anges Kevin Nzigou et les honorables Edgar Owono et M. Minault Zima Ebeyard avait sollicité de la justice qu’une expertise médicale sur les aptitudes du chef de l’État soit effectuée. 

Il était question pour les membres de ce collectif regroupant des personnalités de l’opposition et de la société civile d’obtenir l’évaluation des capacités physiques et cognitives du président de la République. 

Henriette Lembet
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Global Media Time Gif
Enami Shop