Gabon: ADL obtient sa certification internationale

Aeroport international Leon Mba de Libreville © L’Union

Après près de deux ans d’attente et un processus long et complexe, l’aéroport de Libreville (ADL) vient d’obtenir sa certification internationale. Ainsi, l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) a délivré ce jeudi 30 Août à Libreville, le précieux sésame à l’ADL, faisant de cette infrastructure la première en la matière en Afrique centrale.

C’est par le biais d’une cérémonie officielle qui a vu la présence du chef de l’Etat Ali Bongo, que l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) a décerné ce 30 Août 2018, la certification à l’aéroport international Léon Mba de Libreville. Ainsi, après deux ans d’attente l’ADL est désormais une infrastructure répondant « aux normes de sûreté et de sécurité internationales».

C’est au terme d’un processus « minutieux et méthodique », qui s’est déroulé avec le soutien de l’OACI, que l’ADL a pu obtenir le précieux sésame faisant de lui une référence en Afrique. En outre, cette distinction fait partie « du projet de certification des aérodromes en Afrique occidentale et centrale lancé en août 2016 par l’OACI » comme indiqué par Arthur Delaunay, directeur général de l’Agence nationale de l’Aviation civile (ANAC).

Avec cette certification aérodrome, le Gabon devient le premier pays d’Afrique centrale à certifier un de ses aéroports. Mam Sait Jallow directeur général de l’OACI, a par ailleurs indiqué que « l’Etat déclare que l’aérodrome répond de manière satisfaisante à une importante norme de sécurité qui contribue à la réduction et à l’atténuation des risques pour la sécurité du transport aérien ».

Laissez votre commentaire