Gabon : Addax perd plus de 6 milliards de Fcfa en 12 jours de grève

La grève se poursuit à Addax © D.R

Lancée le 1er avril dernier par l’Organisation national des employés du pétrole (Onep), la grève des employés de la société Addax petroleum Oil & Gas Gabon (APOGG) entame son 13 ème jour et déjà un lourd bilan financier pour la société qui accuse une perte de plus de 6 milliards de Fcfa.

Selon un communication de l’Onep, la paralysie des activités d’Addax petroleum oil & Gas se compterait désormais en milliards de Fcfa. Avec 12000 barils de production perdus par jour, dont le coût s’élève à 500 millions de Fcfa par jour, soit 6 milliards de Fcfa engloutis dans la nature en 12 jours de grèves, ces pertes de gains ne semble assez importante pour faire fléchir les responsables d’Addax.

Il y’a 13 jours que l’Onep  a déclenché un mouvement de grève sur toutes les installations d’Addax, notamment Akondo, Tsiengui, Obangue, Port-Gentil et Libreville pour dénoncer entre autres, le non-respect de plusieurs points contenus dans le procès-verbal datant d’avril 2015 et le mutisme de la direction générale sur les sollicitations des travailleurs en rapport aux informations de vente des actifs de Sinopec dans Addax.

Après avoir fait une concession sur le premier préalable qui exigeait la présence d’un représentant du groupe Sinopec,«l’Onep poursuit les discutions avec le Management local d’Addax sur les dix (10) autres préalables du cahier des charges, sous l’égide de l’Inspecteur Spécial Adjoint du Travail», précise le syndicat des employés du pétrole.