dimanche,1 novembre 2020
Accueil A La Une Gabon: actualisation du fichier Cnamgs et réhabilitation des centres sociaux, les projets...

Gabon: actualisation du fichier Cnamgs et réhabilitation des centres sociaux, les projets prioritaires de Koho Nlend 

Dans le cadre des Réunions de cabinet ministériel initiées par le Prenier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda, le tour est revenu ce vendredi 18 septembre 2020 au ministre des Affaires sociales et des Droits de la Femme, Prisca Koho Nlend de présenter les priorités de son département. Une feuille de route qui concerne non seulement  le toilettage du fichier des Gabonais économiquement faibles de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) mais aussi la restructuration des entités sous tutelle. 

C’est en présence de plusieurs membres du gouvernement et des responsables de certaines structures publiques et parapubliques relevant de son département ministériel, que Prisca Koho Nlend est venue présenter les projets prioritaires dudit département. Des projets qui ont vocation à impacter de manière efficiente les conditions de vie des populations. 

Au nombre desdits projets, le membre du gouvernement a annoncé le lancement d’une enquête nationale qui devrait permettre de redéfinir le statut de « Gabonais économiquement faible ». Une opération qui sera lancée en partenariat avec la Banque Mondiale et qui devrait débuter au mois de novembre prochain. L’objectif est donc de requalifier les GEF mais aussi de procéder à un toilettage du fichier de cette catégorie de citoyens. 

Dans le même élan, Prisca Koho Nlend a  annoncé la restructuration de plusieurs centres sociaux d’ici l’année prochaine notamment  le Centre des Enfants Autistes et Trisomiques d’Angondjé, fruit d’un partenariat avec le Royaume du Maroc. L’Ecole Nationale des Enfants Déficients Auditifs (Eneda) de Nzeng-Ayong dont les travaux de rénovation sont en cours devrait, quant à elle, être rouverte pour la rentrée prochaine. 

Par ailleurs, le membre du gouvernement a annoncé pour 2021 l’ouverture du centre d’accueil des femmes victimes de violence. « Nous avons eu une séance de travail avec le ministre du Budget dans le cadre des conférences budgétaires. Cette réunion a permis d’inscrire ce centre parmi les priorités », a indiqué Prisca Koho Nlend.  

Laissez votre commentaire

Lauris Pembahttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en droit Public, je suis passionnée par le journalisme depuis des années. J'anime l'actualité au quotidien sur GMT depuis son lancement en juillet 2016.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion