dimanche,1 novembre 2020
Accueil Derniers articles Gabon: accord entre la Cnamgs et le Syna-Cnamgs au terme du dialogue...

Gabon: accord entre la Cnamgs et le Syna-Cnamgs au terme du dialogue social inclusif 

Les assises du dialogue social inclusif à la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (Cnamgs) initiées par la ministre des Affaires sociales Prisca Koho Nlend ont finalement porté leurs fruits. Au terme d’âpres négociations entre la direction générale et les partenaires sociaux du Syna-Cnamgs un consensus a été trouvé entre les deux parties. 

La tension perpétuelle et perceptible à la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale ces derniers mois va-t-elle enfin disparaître ? C’est en tout cas l’espoir et la volonté des acteurs des assises du dialogue social inclusif convoquées le lundi 14 septembre dernier par  la ministre des Affaires sociales et des Droits de la femme, Prisca Koho Nlend. 

Au coeur de ladite tension, un conflit entre l’organe dirigé depuis peu par Séverin Anguillet et le Le Syna-Cnamgs, un des partenaires sociaux qui avait mis sur la table certaines revendications. Revendications du reste satisfaites, notamment « le paiement des retards de la prime de recouvrement aux agents bénéficiaires ; le principe du paiement d’une prime à tous les agents qui devrait être présenté au prochain conseil d’administration », a précisé le ministère des Affaires sociales. 

Pour montrer son infinie volonté à ramener la paix et la sérénité au sein de la maison les acteurs des assises du dialogue social inclusif à la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale on aboutit à la validation de certains points inscrits au cahier de charges du Syna-Cnamgs. « La mise en place d’une commission ad hoc pour le suivi des acquis sociaux et avantages pour le personnel de la Cnamgs, la prise en charge médicale des agents et  les questions liées au cadre légal de l’entreprise afin d’adapter les règles aux changements », ont notamment fait partie de l’accord. 

Des travaux et des conclusions salués aussi bien par le directeur général de la Cnamgs, la directrice de cabinet du ministre en charge Affaires sociales Victoire Amogho Ep. Matope, que par le président du Syna-Cnamgs Gaël Moussounda qui s’est d’ailleurs exprimé aux termes desdites assises. « La sérénité aidant, il faut que les parties travaillent main dans la main afin de préserver l’outil de travail CNAMGS, et d’emmener l’assurance maladie au seuil des portes des populations gabonaises », a-t-il confié. 

Laissez votre commentaire

Lauris Pembahttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en droit Public, je suis passionnée par le journalisme depuis des années. J'anime l'actualité au quotidien sur GMT depuis son lancement en juillet 2016.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion