Gabon: Abdu Razzaq Kambogo, de l’ambassade du Maroc au ministère des Affaires étrangères

Abdu Razzaq Kambogo, ministère des Affaires étrangères © D.R

La nomination du nouveau gouvernement conduit par Julien Nkoghe Bekale a été l’occasion pour l’opinion de découvrir de nouvelles personnalités politiques. C’est le cas du désormais nouveau ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale, de l’Intégration régionale, de la Francophonie, et des Gabonais de l’étranger Abdu Razzaq Guy Kambogo.

A l’issue de l’annonce de la composition de la nouvelle équipe gouvernementale l’opinion a découvert la nomination d’un nouvel homme qui aura la lourde charge de conduire la diplomatie gabonaise. Ainsi, le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba a jeté son dévolu sur celui qui occupait jusquelà le poste d’ambassadeur Haut Représentant de la République gabonaise, près le Royaume du Maroc.

Né le 06 septembre 1974, cet originaire d’Akiéni dans la province du Haut-Ogooué occupera donc le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération Internationale, de l’Intégration Régionale, de la Francophonie, et des Gabonais de l’Etranger. Loin d’être un novice dans la gestion de la chose publique, il a fait ses classes dans de nombreuses administrations notamment comme directeur général du Centre national des oeuvres universitaires ou directeur du programme d’Appui Institutionnel et Développement des Ressources Humaines.

Son arrivée à la tête de ce département intervient au moment où le pays connaît une détérioration du climat politique accentué depuis la dégradation de l’état de santé du chef de l’Etat, actuellement en convalescence à Rabat au Maroc. D’ailleurs de nombreux internautes estiment que la nomination du secrétaire général adjoint du Conseil supérieur  des affaires islamiques du Gabon sonne comme une récompense de l’exécutif.

Laissez votre commentaire