mercredi,21 octobre 2020
Accueil A La Une Gabon : Aba’a Minko félicite Noureddin Bongo pour sa promotion à la...

Gabon : Aba’a Minko félicite Noureddin Bongo pour sa promotion à la présidence de la République

Malgré plusieurs réactions négatives enregistrées ces derniers jours depuis la nomination lors du Conseil des ministres du 5 décembre 2019 de Noureddin Bongo Valentin, par ailleurs fils aîné du président Ali Bongo Ondimba, au poste de  Coordinateur Général des affaires présidentielles, d’autres personnalités politiques ont tenu à saluer cette mesure. C’est le cas du président du Mouvement citoyen Gabon nouveau départ et ancien candidat à la présidentielle de 2016 Roland Désiré Aba’a Minko qui, dans une correspondance depuis la prison centrale de Libreville, a tenu à féliciter le nouveau promu. 

C’est par l’intermédiaire de son porte-parole Guy Arlain Nang Engo, que Roland Désiré Aba’a Minko, actuellement detenu à la prison centrale pour avoir menacé de faire exploser plusieurs bâtiments administratifs, a tenu à s’exprimer sur la nomination récente de Coordinateur Général des affaires présidentielles. Contrairement au président du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM) Alexandre Barro Chambrier, à l’Union Nationale ou encore au collectif Appel à agir qui se sont insurgés contre cette ascension, l’ancien candidat à la présidentielle d’août 2016 a exprimé ses félicitations à Noureddin Bongo Valentin. 

« Du fond de ma Cellule depuis la Prison Centrale de Libreville, j’ai l’immense honneur de vous présenter Mes Sincères Félicitations pour votre nomination aux hautes et prestigieuses fonctions de Coordinateur Général des Affaires Présidentielles », peut-on lire dans la correspondance dont Gabon Media Time a obtenu copie. Il faut souligner que Roland Désiré Aba’a Minko est actuellement détenu à la prison centrale de Libreville pour des faits présumés d’atteinte à la sûreté de l’Etat et trouble à l’ordre public. 

Pour rappel, dans une déclaration faite au Mémorial Léon Mba, le vendredi 16 juin 2017, l’ancien candidat à la présidentielle d’août 2016, qui s’était désisté au profit de Jean Ping, Roland Désiré Aba’a Minko avait déclaré avoir miné toute les entités ministérielles. Dans le même élan, il avait appelé à la démission du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba. Après cet acte, il s’était réfugié au siège de la représentation de l’Union européenne (UE) avant d’être arrêté par la police judiciaire.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Global Media Time Gif 2px
Street 103 Gabon Gmt