Gabon: A quelques heures de son retour au pays, il meurt mystérieusement à Casablanca

Gabon Gabonmediatime Hopital Du Maroc
Image illustrative d'un hôpital du Maroc © D.R.

Qu’est-il arrivé à Axel Prince Obame Wagha Bibang? Telle est la question que se posent les proches du jeune homme de 28 ans qui est passé de vie à trépas le 06 septembre 2019 à Casablanca au Maroc, dans des conditions mystérieuses alors qu’il s’apprêtait à regagner le bercail. Admis dans une unité sanitaire suite à un malaise, il rendra l’âme quelques heures plus tard, révèle L’Union. 

Peine, douleur et affliction sont en quelques sortes les sentiments qui prévalent actuellement dans la famille d’Axel Prince Obame Wagha Bibang qui, profondément  bouleversée, ne se remettra pas d’aussitôt de cette perte immense et inattendue. 

Ferdinand Wagha Bibang, père de la victime contacté par notre confrère, aurait été informé de la terrible nouvelle par ses filles. « Ce sont ses soeurs qui m’ont appelé depuis le Maroc pour m’annoncer la triste nouvelle. Et pourtant Prince et moi avions parlé au téléphone le jeudi 5 septembre. Il m’a assuré que tout allait bien, qu’il avait déjà récupéré son attestation de diplôme et qu’il avait déjà confirmé sa place dans le vol de vendredi pour rentrer au pays » a-t-il relaté.

Tout a commencé lorsqu’après avoir conversé avec le jeune homme qui se préparait à rentrer au pays, le père aurait reçu un premier appel de l’une de ses filles. Cette dernière lui aurait annoncé que son frère aurait été pris d’un malaise.  « Le même jeudi vers 14 heures, je reçois un appel téléphonique de sa soeur aînée qui m’annonce, toute paniquée, que Prince est entrain de vomir du sang et qu’ils attendent l’ambulance pour le conduire à l’hôpital » a-t-il ajouté.

Un second coup de fil reçu à 19 heures l’informe de ce que son fils a été pris en charge par le corps médical et qu’il est sous oxygène. Le médecin qui s‘occupe du patient assure même que « la situation s’est un peu stabilisée». La soeur du défunt précisera aussi à son père que les frais d’hospitalisation s’élèvent à environ 3 millions de fcfa. Alors qu’il se démène aux fins de tenter de réunir ladite somme, Ferdinand Wagha Bibang sera informé du décès de son fils « après plusieurs arrêts cardiaques ».

Selon le père de la victime, ce dernier se serait rendu chez une de ses connaissances pour lui faire ses adieux. Et c’est au domicile de celle-ci que Prince aurait eu son malaise.« Sa soeur, lorsqu’elle m’a joint au téléphone jeudi 5 septembre, m’a dit que la veille, Prince s’est rendu chez une amie pour lui dire au revoir. C’est d’ailleurs cette dernière qui les a alertés de ce que Prince est en train de convulser chez elle… » a-t-il précisé, fortement peiné.

La famille du défunt remue actuellement ciel et terre pour effectuer le rapatriement du corps de leur fils disparu prématurément dans des conditions mystérieuses. Ayant d’ailleurs sollicité l’aide de  l’Etat à cet effet, elle demeure dans l’attente de sa réaction.

Empoisonnement ou réel malaise? Quoiqu’il en soit, les proches inconsolables méritent au moins de connaître les causes de décès tragique.

Laissez votre commentaire