Gabon: A 21 ans il brigue le mandat de député du premier siège d’Owendo

Jaurès Assoumou Mombe, candidat aux législatives 2018 © D.R/GMT

Jaurès Assoumou Mombe, 21 ans, est le plus jeune candidat déclaré aux élections législatives d’octobre prochain. Député junior de la 6ème mandature du parlement gabonais des jeunes, ancien président du Conseil national de la vie scolaire et ancien secrétaire général de la coopérative du Lycée technique national Omar Bongo, il sera sans aucun doute la curiosité de ce scrutin, vu son jeune âge et son parcours.

Profitant de la dernière modification constitutionnelle qui réduit de manière considérable la limite d’âge pour se présenter à une élection, Le jeune leader politique entend prendre une part active aux législatives dont le premier tour se tiendra le 6 octobre prochain. Jouissant de ses  droits civils et politiques, il espère ainsi recueillir le plus de suffrages possible pour faire son entrée au sein de l’hémicycle.

Lors de l’entretien qu’il a accordé à Gabon Media Time, il s’est dit déterminé à relever ce challenge même s’il a «conscience qu’il sera parsemé d’embûches». «Je suis candidat dans la commune d’Owendo, et plus précisément dans le 1er arrondissement (…) Nous pensons qu’il y a une véritable nécessité pour les jeunes de s’engager et nous devons être valablement représentés dans le processus de prise de décisions, l’Assemblée  nationale étant l’institution qui est censée être représentative des différentes couches de la population», a-t-il confié.

Une ambition qui selon le candidat semble être légitime du point de vue démographique, les jeunes constituant la population la plus importante du pays soit 65 %. Du haut de ses 21 ans, il entend donc valablement représenter la couche juvénile lors de ces joutes électorales qui s’annoncent très ouvertes. «Il est temps que les jeunes portent exclusivement la voix de la jeunesse pour que nous ne puissions plus être lésés dans la prise de décisions concernant notre avenir», a fait remarquer Jaurès Assoumou Mombe.

Déclinant son ambition pour le 1er arrondissement de la commune d’Owendo, il s’est posé en rassembleur des populations. «Nous comptons mettre à l’ordre du jour au sein de l’Assemblée, des problématiques qui touchent effectivement les populations, notamment l’emploi, la santé, la sécurité. Mais nous nous engageons également à être des relais pour les populations et nous comptons mettre en oeuvre une véritable politique de proximité avec ces derniers», a-t-il expliqué.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire