mardi,22 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon : 91,8 milliards de FCFA de la BAD pour booster le...

Gabon : 91,8 milliards de FCFA de la BAD pour booster le développement des infrastructures

Présentant un important déficit en infrastructures notamment routières avec plus de 90% de son réseau en mauvais état, le Gabon vient de recevoir un nouvel appui de la Banque africaine de développement (BAD) pour le financement de la phase 1 du Projet d’appui au secteur des infrastructures (Pasig). Axé principalement sur la construction de la route Ndendé-Doussala (49 km) et le pont frontalier entre le Gabon et le Congo, ce financement de près de 92 milliards de FCFA se veut être un projet intégrateur. 

Au cœur du financement de nombreux projets d’infrastructures à l’image de l’aménagement des sections Fougamou-Mouila, Ndendé-Lébamba et La Leyou-Lastourville, la Banque africaine de développement (BAD) entend poursuivre son action. Ainsi, le 19 décembre dernier à Abidjan, le Conseil d’administration de l’institution a approuvé un décaissement de 91,834 milliards de francs CFA en faveur du Gabon. 

En effet, destinée au financement de la phase 1 du Projet d’appui au secteur des infrastructures (Pasi), cette enveloppe devrait notamment permettre de réaliser les travaux de construction et de bitumage de la section Ndendé-Doussala longue de 49 km, et les travaux du pont frontalier entre le Gabon et le Congo sur la rivière Ngongo. Outre ces deux projets, cet appui est également axé sur le bitumage de 21 kilomètres de voiries à Libreville.

Réagissant à l’issue du conseil d’administration, Racine Kane directeur général adjoint de la Banque pour la région Afrique centrale, a indiqué que c’était  « un projet ambitieux pour le Gabon (…) », avant d’ajouter que « la construction d’une infrastructure routière pérenne, praticable en toute saison entre le Gabon et Congo s’inscrit dans la mise en œuvre du Plan directeur consensuel des transports en Afrique centrale adopté en janvier 2004 ». 


« Réponse concrète qui permettra de relier le sud du Gabon au Transgabonais tout en étant un projet inclusif qui concernera quelque 100 000 habitants » comme l’a souligné pour sa part Robert Masumbuko Représentant résident de la BAD, cet appui qui comprend également des études stratégiques capables d’alimenter une réserve de projets bancables dans le secteur routier, renforcera l’alignement du Gabon sur les objectifs de l’agenda 2013-2022 de la BAD, ainsi que sur les « High 5 » et le Plan d’action 2019-2024 de développement urbain durable. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Street 103 Gabon Gmt