mercredi,15 septembre 2021
AccueilDerniers articlesGabon 9 provinces: quid de l'édition 2021?

Gabon 9 provinces: quid de l’édition 2021?

Ecouter cet article

Présenté comme l’événement majeur du calendrier culturel gabonais, l’édition 2021 du Festival Gabon 9 provinces interroge désormais. Alors que le ministère de la Culture et des Arts brille toujours par son silence à ce sujet, et ce, à quelques jours du début du mois d’août, période estivale, l’opinion se questionne sur la tenue de cette grand-messe culturelle. 

Ponctuée par quatre éditions depuis son lancement en 2017, dont la dernière fortement marquée par la crise de covid-19 et organisée de manière virtuelle, le Festival Gabon 9 provinces ne fait l’objet d’aucune communication. Annulé, maintenu ou reporté, à quoi faudrait-il s’attendre pour l’édition 2021 de cet événement considéré comme l’un des plus importants du pays? 

En effet, en période normale, l’événement devrait pouvoir se tenir à compter du 8 août de l’année en cours. Seulement, à l’orée de cette date qui aurait pourtant marqué le lancement des festivités, cette grand-messe culturelle du pays semble avoir été rangée dans un placard. Un fait d’autant plus plausible que le ministère de la Culture s’est muré dans un silence assourdissant à ce sujet. 

On se souvient encore que l’arrivée du covid-19 dans le pays n’avait pas favorisé la bonne organisation de l’édition 2020 du Gabon 9 provinces. Mais la situation semble désormais maîtrisée au regard des données épidémiologiques actuelles et de la gestion de la surveillance par le ministère de la Santé. 

Cette gestion de la crise sanitaire interroge par ailleurs les acteurs culturels qui se questionnent sur les raisons réelles de ce mutisme. « Il n y a pas de raison que le Gabon, à l’instar d’autres pays frappés par la crise n’organise pas son festival. La pandémie est désormais maîtrisée. Alors que les ministres de la Culture et des Art, de la Santé et le Copil-Coronavirus viennent nous expliquer pourquoi on ne pourrait pas organiser cet événement », a indiqué Fabrice Mvouendi Pindi, communicateur et acteur culturel. Le ministre Michel Menga M’Essone est à présent fortement attendu sur la question.

Laissez votre commentaire

Enami Shop