Gabon: 9 milliards de Fcfa pour le «Pilotage et la coordination de l’action gouvernementale»

Les membres du Gouvernement en Conseil des ministres présidé par Ali Bongo Ondimba © D.R

Alors que l’action du gouvernement peine à convaincre avec de nombreux manquements dans la majorité des secteurs clés de notre économie, et ce, en dépit des moyens colossaux mis en oeuvre, une information assez surprenante vient d’être dévoilée dans le dernier rapport d’exécution budgétaire. Ainsi, à l’analyse de ce rapport, l’on apprend qu’une mission dénommée « Pilotage et coordination de l’action gouvernementale » engloutit pas moins de 9 milliards de Fcfa par an.



C’est ce qui ressort du dernier rapport trimestriel d’exécution budgétaire élaboré par le ministère du Budget et des Comptes publics. Alors que la masse salariale a atteint un montant extrêmement élevé au cours de ces dernières années dont plus de 684 milliards de Fcfa en 2018, certains postes de dépenses y afférents suscitent des questionnements.

En effet, en analysant ledit rapport, on se rend compte que le poste « Pilotage et coordination de l’action gouvernementale » est l’un des postes de dépenses les plus budgétivores pour les finances publiques. Avec pas moins de 1043 agents au début de l’année 2018 pour un budget de près de 9 milliards de Fcfa en fin de compte, ce poste de dépenses suscite bien des interrogations, d’autant plus que les résultats sont à peine visibles sur le terrain.

A titre de comparaison et toujours en nous basant sur ce rapport d’exécution budgétaire, le poste « Travail et emploi » ne bénéficie que d’un budget de 7 milliards de Fcfa, quand celui de « l’aménagement du territoire et du tourisme » représente moins de 1,5 milliard de Fcfa. Au regard de ces faits, on peut se demander quelles sont les actions qui ont réellement été pilotées par le gouvernement.

Laissez votre commentaire