Gabon: 9 députés et 35 maires et présidents des conseils locaux, la belle moisson de Nzouba Ndama

Guy Nzouba Ndama président du parti Les Démocrates © D.R

Ce samedi 16 mars 2019 le parti d’opposition « Les Démocrates » a célébré son 2ème anniversaire à son siège sis au quartier Bas de Gué-Gué dans le 1er arrondissement de Libreville. Occasion pour le président de cette formation politique Guy Nzouba Ndama de faire un bilan des élections législatives et locales d’octobre 2018, plaçant son parti comme première force de l’opposition avec 9 députés et 35 maires et présidents des conseils locaux sur l’ensemble du pays.

C’est devant plusieurs personnalités politiques de premier plan de l’opposition, notamment le président de l’Union nationale Zacharie Myboto, du secrétaire général du Rassemblement héritage et modernité Faustin Laurent Bilié Bi Essone, du  leader du parti le RAPID Théophile Makita Niembo ou encore du représentant de l’Alliance pour le changement et la restauration de Bruno Ben Moubamba que, que le président de Les Démocrates a profité de la célébration de l’anniversaire de la création de ce parti pour dresser le tableau de son activité politique annuel.

Devant les députés et  les élus locaux de sa formation politique, Guy Nzouba Ndama a salué le travail abattu durant cette année et plus particulièrement lors des dernières joutes électorales, ce malgré un manque de moyen conséquent , qui a tout de même permis d’engranger des résultats satisfaisants pour une première participation, faisant de son parti  « la première force de l’opposition républicaine ».

« Cette confiance nous honore mais elle nous engage au sens où nous avons le devoir de ne jamais la trahir ou même la décevoir. C’est ainsi, qu’elle nous sera renouvelé et que nous pourrions gagner à notre cause les coeurs des populations hésitantes et celles des populations gabonaises que nous voudrions convertir à l’idéal de Les Démocrates. Cela pourrait signifier que partout où nous sommes aux responsabilités, nous devons nous distinguer par une gestion exemplaire des hommes et des deniers publics », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, pour permettre une implantation plus grande de cette formation politique, l’ancien président de l’Assemblée nationale a annoncé l’organisation des campagnes d’adhésions de masse dans les prochaines semaines, mais aussi l’organisation de formations à l’intention des militants pour s’approprier  l’idéal du parti dont l’ancrage est dans l’opposition « constructive ».

Laissez votre commentaire